L'arbre est dans le sac

Diplômée en ébénisterie, Violaine Tétreault souhaitait fabriquer du mobilier de... (Photo fournie)

Agrandir

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Diplômée en ébénisterie, Violaine Tétreault souhaitait fabriquer du mobilier de jardin stylisé et sur mesure. La Montréalaise, qui avait travaillé en horticulture pendant dix ans auparavant, s'est plutôt retrouvée à concevoir des cuisines en mélamine en industrie. Pas exactement le boulot de ses rêves...

Diplômée en ébénisterie, Violaine Tétreault souhaitait fabriquer du... (Courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Courtoisie

Diplômée en ébénisterie, Violaine Tétreault souhaitait fabriquer du... (Courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Courtoisie

Qui pis est, en voyant tous les matériaux qui s'empilaient dans la fosse à déchets du fabricant, cette écolo au pouce vert a ressenti un malaise. Mais pourquoi, au lieu de produire tant de rebuts, n'en récupérerait-elle pas?

L'idée de démarrer son entreprise de sacs à main en bois et en cuir recyclés a tranquillement pris racine. Il y a quatre ans, Veinage sortait de terre. Ses poignées carrées sont aujourd'hui indissociables de son nom.

«Cette poignée, c'est ce qui distinguait le tout premier sac que je me suis fabriqué et que toutes mes amies se sont mises à s'arracher. C'est donc devenu ma marque de commerce et ce sac est devenu mon modèle éponyme, qui revient d'une saison à l'autre», expose Violaine Tétreault, qui trouvait tout à fait organique le mariage du bois et du cuir. «Ce sont deux matériaux nobles, qui présentent également la même durabilité.»

PETITE SÉRIE

Avec sa nouvelle collection automne-hiver, Veinage emprunte maintenant un virage important. Nouvellement mère, la créatrice a réalisé qu'elle ne disposait plus tout à fait de la même banque de temps pour créer toute seule des exemplaires uniques. «Je devais simplifier la production, sinon, je n'allais pas arriver. Je n'avais donc pas d'autre choix que de standardiser la production en créant de petites séries.»

Ce changement dans la manière impliquait nécessairement un changement dans la matière. Violaine Tétreault ne pouvait plus se fier aux retailles de peau que lui réservaient les rembourreurs. Elle s'approvisionne en cuir neuf.

«Quand tu utilises des matériaux récupérés, tu ne peux pas deviner la matière que tu utiliseras, tu ne sais jamais ce que tu trouveras. La beauté de la chose est que j'ai, cette fois et pour la première fois, pu choisir mes coups de coeur et créer une collection avec une ligne directrice. Chaque sac demeure néanmoins unique, puisque le cuir et le bois restent des matières vivantes», reconnaît celle qui utilise, en revanche, toujours du coton de deuxième main, pour l'intérieur des sacs, et des morceaux de sapin, de noyer ou d'érable récupérés.

À la fois rock et chic, ses fourre-tout pour femmes et hommes possèdent des formes simples et classiques et se présentent dans des cuirs mats, lustrés ou patinés, aux couleurs terreuses. La designer est ici rattrapée par son passé de jardinière...

Son présent de maman influence aussi, à sa façon, sa création. «J'admets que je reconnais maintenant l'importance de la polyvalence d'un sac. Il faut qu'ils soient pratiques et faciles à utiliser, dans toutes sortes d'occasions. Ils ont plusieurs poches, les ganses s'ajustent. Moi qui ne jurais avant que par les sacs à poignée, je me surprends à préférer les sacs à bandoulière! Je me suis d'ailleurs fabriqué le sac à couches de mes rêves. Mais il n'est pas à vendre, celui-là!» s'exclame la jeune femme, qui fait notamment affaire avec un tailleur et une couturière de Victoriaville.

Cette production en petites séries - «de cinq à 40 exemplaires par modèle» - lui ouvre de nouveaux horizons. Veinage, qui pousse présentement dans une vingtaine de points de vente au Québec et au Canada anglais, vise à étirer ses branches vers un plus grand territoire.

Et finalement, ça, c'est pas mal le boulot de ses rêves...

VEINAGE

En vente chez

Belle et Rebelle

En ligne : www.veinage.ca et sur Etsy

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer