Santé, le vin?

Février est le mois le plus court de l'année et drôlement, le mois sans alcool. Voilà une synchronie de bonne fortune. Permettez à mon sourcil gauche de froncer sur cette apparente coïncidence.

Le défi 28 jours sans alcool est actuellement sur toutes les lèvres... ou pas, selon le point de vue. L'intention derrière l'initiative est noble : amasser des fonds afin de sensibiliser les jeunes de 12 à 16 ans aux risques liés à la consommation d'alcool et de drogue. L'abus d'alcool est un problème réel qui touchent de vraies personnes autour de nous, directement et indirectement. Une mobilisation collective est louable et essentielle.

Heureusement, si on en fait un usage raisonnable, le jus de raisin fermenté offre des bienfaits non négligeables pour la santé. Dernièrement, une certaine « nouvelle » a fait grand bruit dans les médias, à savoir qu'un verre de vin valait une heure de gym. Malheureusement, le vin n'est pas le nouveau superaliment ni l'ingrédient miracle qui vous redonnera miraculeusement la forme lors d'une séance intense de Netflix and chill. Toutefois, selon Éduc Alcool, un à deux verres d'alcool par jour est associé à une diminution d'au moins 30 % des risques de maladies cardiovasculaires. Comme dit le proverbe, le bon vin réjouit le coeur de l'homme.

Une telle consommation d'alcool est également associée à une réduction du risque de maladies artérielles périphériques. Les buveurs modérés auraient aussi environ 30 % moins de chance de développer un diabète de type 2 que ceux qui ne consomment pas une goutte d'alcool. Enfin, toujours selon Éduc Alcool, un verre ou deux par jour aiderait à réduire le stress, favoriserait la relaxation et améliorerait l'humeur et la sociabilité.

Amateur de vin rouge? Tant mieux, puisque le vin rouge possède des polyphénols et des anthocyanes. Les propriétés antioxydantes de ces composés réduiraient l'inflammation et contribueraient à la prévention de maladies cardio-vasculaires.

Que du bon dans la modération!

Suggestions de la semaine

Douro 2015, Reserva, Cabral (Code SAQ : 12 757 692 - 15,35 $)

Vous surveillez votre consommation de sucre? Il existe plusieurs excellentes bouteilles à moins de 2 grammes de sucre à la SAQ. Dans le doute, vérifiez la fiche technique du vin sur SAQ.com. Ceci dit, comme je prescris les vins pour leur bon goût et non pour leur apport nutritionnel, mieux vaut consulter un nutritionniste ou un médecin avant de verser. Celui-ci contient que 1,4 g/L de sucre. Difficile de faire plus sec. La célèbre maison productrice de porto offre ici un blanc élégant et aromatique. Au nez, des arômes de fleurs, de fruits exotiques et un soupçon de bois. Un délice coupable avec des pâtes carbonara.

Côtes de Bordeaux, Château Suau (Code SAQ : 10 395 149 - 17 $)

Ce vin d'agriculture biologique est issu d'un assemblage bordelais composé en majorité de merlot, puis de cabernet sauvignon. Il sent bon la prune, le bois et le cuir. En bouche, il offre des tannins plutôt charnus et une bonne acidité. Drôlement satisfaisant avec un carré d'agneau au thym.

Santé!

image title
Fermer