4 vices québécois diablement bons cet automne

Pour une fête destinée aux petits monstres, l'Halloween est drôlement bien soulignée par les adultes. Même si vous n'avez plus le droit de quêter de friandises aux portes des voisins, il y a moyen de sombrer dans le plaisir en remplaçant un vice par un autre! Voici quatre vins du Québec pour une soirée infernale!

Vidal 2015, Val Caudalie (Au vignoble à Dunham et au Marché des saveurs du Marché Jean-Talon - 17,35 $)

Tenu par trois joyeux lurons, Julien, Guillaume et Alexis, le vignoble Val Caudalie, à Dunham, jongle avec le raisin et la pomme. Prenez garde, car leur Vidal aura tôt fait d'ensorceler vos sens. Ici, les raisins ont subi quelques gelées avant la vendange. Il en résulte un jus intense aux arômes tranchants de pomme et d'agrumes. Plus terrible encore, la bouche laisse une étonnante sensation de fraîcheur et un goût de revenez-y. Le tartare de saumon est son plus grand complice. P. S. : N'hésitez pas à les contacter pour des commandes privées, ils sont bien accommodants.

Versant rouge 2015,  Coteau Rougemont (Code SAQ : 12204086 - 15,70 $)

Il existe de bons vins rouges au Québec. Justement, le Versant rouge du Coteau Rougemont persuadera les plus dubitatifs. Sa robe violacée plutôt obscure est le point de départ d'un long rite d'envoûtement. Y plonger le nez est un pensez-y bien, car nul n'en revient véritablement indemne. Véritable explosion de fruits, ce vin est dominé par des effluves de confiture de cerises. Ses tannins délicats laissent place à une acidité mordante et à une texture enveloppante. Le frontenac noir et le marquette font ici un concubinage particulièrement redoutable avec une lasagne aux courgettes.

La Croisée, Cidrerie du Minot (Code SAQ : 12962063 - 9,60 $)

Si le fruit défendu est délicieux à croquer, il l'est encore plus à boire! La Cidrerie du Minot, à Hemmingford, a introduit le premier produit québécois, tous produits confondus, à la SAQ. Fruit de l'automne par excellence, la pomme est magnifiquement bien travaillée dans leur tout nouveau cidre mousseux doux La Croisée. Les bulles fines et persistantes sont obtenues par méthode traditionnelle (aka la méthode champenoise). Tout y est : de délicieux arômes de brioche et de pommes compotées, une agréable fraîcheur et une finale dangereusement mielleuse! Son format 375 ml est idéal pour accompagner les fromages ou une croustade en fin de repas. Vous n'êtes pas trop « bulles »? Essayez leur cidre tranquille La Bolée (Code SAQ : 511956 - 11,95 $), subtil et rafraîchissant!

Réserve 1859, Domaine Pinnacle (Code SAQ : 10850156 - 44,50 $)

Votre soirée d'épouvante n'en serait pas vraiment une sans ce délectable assemblage de cidre de glace et d'eau-de-vie de pommes. Vieilli longuement entre les parois obscures de fûts de chêne des Appalaches, il possède un équilibre parfait entre sucre, acidité, texture et alcool (18 %). Étonnamment complexe, le 1859 cumule arômes de caramel, de pâtisserie et d'épices automnales. C'est le digestif par excellence pour ceux qui veulent un peu de chaleur dans le gorgoton, la grimace en moins. Consommez-le frais et à petites doses... à moins que vous ne vouliez éveiller la bête en vous!

Voilà, il ne reste plus qu'à inviter quelques amis pour égorger quelques bouteilles! Comme quoi les vices se succèdent et se ressemblent. Joyeuse Halloween!

image title
Fermer