L'école des adultes

CHRONIQUE / Chaque rentrée, je rêve secrètement de retourner sur les bancs d'école. J'ai une soif insatiable d'apprendre, si vous me permettez le jeu de mots. Ce qu'il y a de merveilleux dans le vin, c'est qu'il faut toute une vie et encore pour tout découvrir, maîtriser et goûter.

Apprendre sur le vin, c'est être aussi multidisciplinaire qu'un athlète de décathlon. Il ne suffit pas d'avoir un bon flair. Encore faut-il avoir fait ses classes de géographie, géologie, histoire, science, agriculture et cuisine.

Il faut aimer lire autant que déguster. Le domaine vinicole est en perpétuel changement. Les appellations, les techniques de viticulture et d'oenologie, les tendances de consommation et de production et, bien sûr, les millésimes sont en constante mouvance. Il y a de quoi s'occuper à temps plein pour qui veut bien s'y mettre!

Alors, comment nourrir cette passion sans devenir un ermite du vin? Bonne nouvelle! L'automne est à nos portes et les occasions de multiplier vos interactions avec des vignerons, sommeliers et autres passionnés sont nombreuses! Dépoussiérez vos vieux cahiers Canada et suivez un cours de base avec un sommelier ou un spécialiste du vin. Regardez du côté de Savori et de l'ITHQ, deux institutions reconnues au Québec. Le connaisseur averti souhaitant s'offrir une formation académique reconnue à l'international, optera quant à lui pour le programme Wine and Spirit Education Trust WSET®. En anglais seulement.

Ensuite, ne manquez pas de vous rendre dans l'un ou l'autre des salons suivants selon votre profil de dégustateur :

L'amoureux des vins et cidres du Québec ne manquera pas l'occasion de célébrer la récolte d'un millésime qui s'annonce exceptionnelle à la Fête des Vendanges de Magog les 3, 4, 5, 10 et 11 septembre.

Le 6 octobre, les Sherbrookois se rendront au Salon des vins et fromages de l'Estrie pour contribuer au financement de la campagne de jouets des pompiers de la région.

Prévoir une retraite intensive à Montréal les 28, 29 et 30 octobre alors que se tiendront la Fête des Vins du Québec et le Salon des importations privées. Les amateurs de vin de la Capitale-Nationale se donneront alors rendez-vous le 1er novembre pour le Salon des importations privées.

N'hésitez pas à venir y échanger vos coups de coeur avec moi!

Vous avez des questions ou des commentaires? Suivez-moi sur Twitter @carolinechagno1 ou écrivez-moi à caroline.c.chagnon@gmail.com.

Suggestion de la semaine

Terras Do Sado 2015, Adega de Pegões

(Code SAQ : 10838801 - 14,70 $)

Voici un vin pour étirer l'été. Cet assemblage de chardonnay, arinto et antao vaz, élevé en barrique de chêne français et américain, possède des arômes tranchés et plutôt intenses de poire, de rose et de miel. Une bouche délicate et florale à la texture presque veloutée qui culmine dans une finale longue et savoureuse. Votre poulet au beurre sera content. Une belle démonstration que le Portugal peut offrir qualité et complexité à prix hautement compétitifs. Comme si on avait besoin d'une preuve supplémentaire pour s'en convaincre... Bonne rentrée!

image title
Fermer