Un tchin au Noël des campeurs!

Il y a des accords infaillibles. Un feu et une paire de jogging en est un. Ajoutez à cela une grille et la table est mise pour une cuisine de camping simple, mais ô combien efficace!

Une fois l'épineuse question du menu de camping réglée, le choix d'un bon vin s'impose. Vous pouvez aussi emprunter le chemin inverse si ça vous chante. Une chose est sûre, laissez à la maison vos vieux crus fragiles. Contrairement à vous, ils préfèrent de loin rester allongés que de partir en cavale. La grande variation de température et les vibrations risqueraient de les empêcher de se rendre jusqu'au bout du voyage. Apportez plutôt des vins téméraires qui n'ont pas peur de jouer avec le feu. Privilégiez alors des vins qui s'harmoniseront bien avec le côté bien fumé de vos plats. Voici des vins faits sur mesure pour vos repas cuisinés sur le feu de camp!

Qui dit camping, dit burgers et hot-dogs. Jetez votre dévolu sur un rouge aromatique, aux tannins souples et ayant fait saucette dans un fût. Pensez bouchon à vis. Pratique dans l'éventualité où vous oublieriez le limonadier. Autrement, il vous faudra être ingénieux.

Le vinier est tout aussi indiqué pour le camping. Non seulement sa quantité convient-elle aux groupes, mais son contenant est-il aussi incassable. Qui plus est, son format se fait plutôt discret dans la glacière. Retirez simplement le sac de vin de sa boîte de carton pour garder votre jus fermenté bien au frais.

L'offre parmi les trois litres est nettement plus intéressante que les quatre litres. Justement, Les Fumées blanches de François Lurton (11 714 181) lancera bien l'apéro sur fond de canicule. Un blanc à l'acidité dégourdie et aux arômes dominants de pamplemousse qui étanchera la soif des courageux ayant érigé le camp.

Pour le dessert, vous pouvez bien sûr enfiler les guimauves sur des branches dûment sélectionnées dans les bois. Mais les vrais de vrais campeurs finissent ça en beauté avec des s'mores! Les arômes d'un porto LBV feront honneur à la décadence du dessert. Et que dire des bouchons pratico-pratiques coiffant habituellement ce type de vin!

N'oubliez pas vos coupes de plastique!

Vous avez des questions ou des commentaires? Suivez-moi sur Twitter @carolinechagno1 ou écrivez-moi à caroline.c.chagnon@gmail.com.

Il y a des accords infaillibles. Un feu et une paire de jogging en... (Fournie) - image 2.0

Agrandir

Fournie

Suggestion de la semaine

Dâo, Meia Encosta  (Code SAQ : 11 462 059 - 39,75 $ - 3 litres)

Voici un rouge fort sympathique au grand potentiel d'accords - à la manière de l'ami qu'on peut inviter dans toutes les soirées puisqu'il tisse rapidement des liens avec tous les copains. Ce rouge portugais aux arômes de fruits des champs et d'épices est doté d'une certaine acidité et de tannins souples. Voilà qui ne devrait pas tomber trop lourd sur les papilles des vacanciers en quête d'un peu de fraîcheur. Vous n'êtes pas venu à bout de votre bag-in-box, comme l'appellent nos cousins français, au terme des vacances? Pas de soucis! Comme le vin est sous vide, il ne s'oxyde pas une fois « ouvert ». Sur le comptoir ou au frigo, vous pouvez donc le conserver au moins jusqu'à la fin de l'été! Bon camping!

image title
Fermer