Mûr et bien élevé

L'adolescence est un passage obligé important. Elle forge le caractère et est hautement déterminante dans la vie d'un adulte.

Cette étape dans la vie d'un vin correspond à l'élevage. Après la fermentation (le sucre est alors déjà transformé en alcool), le vin séjourne plus ou moins longuement dans un contenant avant d'être embouteillé pour de bon. Cuve en acier inoxydable, barrique de chêne, cuve de ciment ou d'émail... ce ne sont pas les options qui manquent!

Pour les vins destinés à une consommation immédiate, on souhaitera conserver le fruit et la fraîcheur du vin avec un élevage en cuve inox. Sa nature neutre a l'avantage de ne pas altérer le vin.

Généralement, les grands vins de garde séjournent en fût. Chêne français ou américain? Neuf ou usagé? Peu, moyennement ou très toasté? Capacité de 225 ou 900 litres? Du coup, le questionnaire de recensement Canada paraît si doux... De manière générale, les vins blancs et rouges élevés en fût sont plus musclés. Non seulement le bois aromatise le vin, mais il offre aussi une oxydation ménagée. Augmentez vos soupçons à mesure que des arômes d'épices, de vanille, de coco et de fumée s'additionnent dans votre verre.

Toutes les essences de bois ne sont pas adaptées à l'élevage du vin. C'est ainsi qu'en raison de sa trop grande porosité, notre cher érable national ne possède pas les prérequis pour tenir une place dans le chai. Une barrique de chêne français coûte au-delà des 1000 $ (nettement plus cher que son homologue américain). Sa durée de vie est de quelques années seulement. Voilà qui explique le coût supérieur des vins élevés en fût.

Quant à elle, la forme particulière de l'oeuf en béton, ou cuve ovoïde, crée un vortex permettant une meilleure circulation du vin et une suspension naturelle des lies (les dépôts). Moins de brassage pour le vigneron et plus de complexité pour le vin!

L'élevage concerne également le repos en bouteille avant sa mise en marché. Cette attente affinera alors la couleur, les arômes, les tannins et l'acidité - bref pas mal tout! Cela peut aller de quelques mois à quelques années, voire quelques décennies. Idem à si vous laissiez vieillir le vin à la maison dans votre cellier. De cette façon, le vigneron s'assure que la cuvée a atteint le potentiel espéré avant que vous ne fassiez sauter le bouchon!

Vous avez des questions ou des commentaires? Suivez-moi sur Twitter @carolinechagno1 ou écrivez-moi à caroline.c.chagnon@gmail.com.

L'adolescence est un passage obligé important. Elle forge le... (Fournie) - image 2.0

Agrandir

Fournie

Suggestion de la semaine

Saumur 2014, Louis Roche (Code SAQ : 918 243 - 16,80 $)

Ce vin élevé en cuve inox, puis embouteillé dans sa jeunesse précoce a su conserver toute sa vigueur et son fruit. Plongez-y le nez pour percevoir ses arômes de yogourt, de citron et de fleurs blanches. La bouche vive, voire mordante, et légère donne un grand coup de fraîcheur, s'appropriant au passage le titre de vin estival par excellence! Voilà un chenin saumurois qui rehaussera des pâtes aux fruits de mer et à la crème et l'appétit des amateurs d'apéro. Bonne soif!

image title
Fermer