Formats de taille

CHRONIQUE / Les gros gabarits sont synonymes de fête. Ou du moins, vous aurez besoin d'en organiser une si vous ouvrez un nabuchodonosor, une bouteille contenant 15 litres de vin. Voici en quoi ces bouteilles sympathiques sont des incontournables de votre cellier.

Si le 750 ml est le format le plus courant, c'est qu'il est le plus pratique. Pourtant, il en existe de nombreux autres comme les melchior et balthazar, pas les rois mages - 18 et 12 litres respectivement, pour ne nommer que ceux-là. La plus commune des grosses pointures reste certainement le magnum, lequel renferme 1,5 litre de liquide.

Les gros formats ont bien plus qu'une vocation esthétique et festive. La grosseur du récipient influence le vieillissement du vin. En effet, plus le contenant est grand, plus le vin évolue tranquillement. Qu'importe leur dimension, le goulot conserve quasiment la même taille. La surface de vin en contact avec l'air reste donc pratiquement identique pour une bouteille de vin de 750 ml que pour un format de 6 litres. Un grand flacon éprouve alors moins les effets de l'oxydation. Résultat : le vin évolue mieux et plus lentement dans les gros pots. Ils font donc d'excellents vins de garde, spécialement le magnum!

C'est donc dire que les petits formats (375 ml et 500 ml) vieillissent plus vite? Élémentaire, mon cher Watson! Vilain inconvénient? Ça dépend. Dans certains cas, vous remercierez votre petit flacon d'avoir accéléré le travail! Avec une demi-bouteille, nul besoin d'attendre 10 ou 15 ans avant de savourer un vin doux naturel ou un porto.

Excepté pour les produits plus courants, les grands contenants sont habituellement plus dispendieux. D'abord, pour leur rareté, puisqu'ils sont produits en quantité plus limitée et ensuite, parce que leur coût de production est plus élevé (bouteille, mécanisme d'embouteillage spécifique).

Ce qui est plaisant avec un magnum, conditionnellement à ce que son contenu soit bon, c'est qu'il est possible de remplir plusieurs fois son verre - 2 fois pour madame et 3 fois pour monsieur, devrais-je dire! - avant que la bouteille ne sonne creuse. Sans parler que le flacon lui-même aura tôt fait d'opérer son charme sur vos invités!

Vous avez des questions ou des commentaires? Suivez-moi sur Twitter @carolinechagno1 ou écrivez-moi à caroline.c.chagnon@gmail.com

Suggestion de la semaine

Jumilla 2014, Monastrell vieilles vignes, Juan Gil (12710966 - 27,45 $)

Les vins Juan Gil se caractérisent par leur richesse et leur intensité aromatique. Provenant de la région de Jumilla au sud de l'Espagne, leur monastrell, cépage aussi connu sous le nom de mourvèdre en France, est élaboré avec des vignes âgées d'une quarantaine d'années. Débordant de personnalité, il sent les épices, le cassis et la vanille. Fort d'un séjour de 4 mois en fût de chêne, il offre des tannins fermes et une longueur soutenue. L'accord sera réussi avec les plats de viande rouge. À ce prix-là, vous économisez largement sur le format 750 ml vendu à 16,90 $. Assurez-vous toutefois de réunir suffisamment d'amis si vous prévoyez déboucher ce poids lourd!

image title
Fermer