ADDITION IMPORTANTE À L'ÉQUIPE FÉMININE D'ATHLÉTISME DE L'UDES

Laurence Beaudet finalement en vert et or

Laurence Beaudet a remporté trois médailles d'or en fin... (Photo Collaboration spéciale, Yves Longpré)

Agrandir

Laurence Beaudet a remporté trois médailles d'or en fin de semaine dernière à l'Invitation Vert & Or, soit au 60 mètres haies, au saut en longueur ainsi qu'au relais 4 X 200 mètres.

Photo Collaboration spéciale, Yves Longpré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Morin

Quand ses amies Marie-Ève et Katherine Dugas lui vantaient les mérites de faire partie de l'équipe d'athlétisme de l'Université de Sherbrooke, Laurence Beaudet était sceptique. Très sceptique. Maintenant qu'elle a décidé d'enfiler un maillot vert et or pour sa dernière année universitaire, la double médaillée de bronze au dernier championnat de Sport interuniversitaire canadien regrette de ne pas avoir choisi Sherbrooke plus tôt!

«Ça fait plusieurs années que je suis proche de l'équipe parce qu'à l'Université de Montréal, il n'y en a pas. Je voyageais avec le Vert & Or pour les grosses compétitions et je participais aussi aux camps d'entraînement», raconte la sprinteuse et spécialiste du saut en longueur qui a amorcé une maîtrise en finances cet automne à Sherbrooke.

«Mais faire vraiment partie de cette équipe fait toute la différence pour moi, enchaîne l'athlète de 24 ans. C'est très motivant de s'entraîner avec des coéquipiers. Même si on ne fait pas la même discipline, on se retrouve tous à la piste et on s'encourage. Nous formons un groupe très uni.»

«Si c'était à recommencer, c'est sûr et certain que je serais venue ici dès ma première année universitaire», ajoute-t-elle en soulignant l'importance du soutien offert aux athlètes à l'UdeS.

Trois médailles, deux standards

L'athlète de 24 ans n'a pas mis de temps à faire sentir sa présence avec sa nouvelle équipe, remportant trois médailles d'or en fin de semaine dernière à l'Invitation Vert & Or au pavillon Univestrie. Elle a remporté les épreuves de saut en longueur (5,90 mètres), du 60 mètres haies (8,55 secondes) et du relais 4 X 200 mètres (1:47,42) en compagnie de Frédérique Djoussou-Lorng, Amélie Gélinas-Lafrenière et Marianne Myre-Bourgault. Du même souffle, elle a déjà assuré sa participation au championnat de SIC en réalisant ses standards aux haies et en longueur.

«Je n'ai pas été dans une forme semblable depuis trois ou quatre ans. Ça augure très bien pour moi cet hiver! souligne l'étudiante-athlète. J'ai réalisé mon meilleur chrono à vie au 60 mètres en décembre dernier et obtenu mes standards de qualification au championnat canadien tôt en saison.»

Celle qui a quatre médailles à son actif au championnat de SIC, soit deux d'argent en 2011 et deux de bronze en 2014, souhaite en ajouter deux autres cet hiver. Et pourquoi pas en or cette fois?

«C'est sûr que j'ai l'or en tête, principalement en longueur, mais je suis aussi dans la game aux 60 haies, soutient Beaudet. J'aimerais réaliser mes meilleures performances à vie dans les deux épreuves parce que je vise une participation aux Mondiaux universitaires l'été prochain en Corée.»

Évidemment, l'entraîneur-chef Richard Crevier est heureux de pouvoir compter sur l'une des meilleures athlètes de la province, et ce, même si ce n'est que pour une saison.

«Laurence est une addition très importante à l'équipe féminine cette année. Nous avons mis du temps à l'amener chez nous et nous sommes heureux qu'elle puisse enfin voir ce que ça représente faire partie d'une équipe comme le Vert & Or. Ses performances devraient nous permettre d'améliorer notre classement au championnat canadien au mois de mars», termine le vétéran entraîneur sherbrookois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer