Deuxième pointeur du circuit Courteau

Kay Schweri continue d'impressionner

En marquant le but de la victoire, dimanche... (IMACOM, JOCELYN RIENDEAU)

Agrandir

En marquant le but de la victoire, dimanche dans un gain de 2-0 face aux Voltigeurs de Drummondville, le Suisse Kay Schweri a amassé son 25e point de la saison. Le tout en 14 matchs seulement.

IMACOM, JOCELYN RIENDEAU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après un camp d'entraînement tranquille, Kay Schweri se destinait à un poste au sein du troisième trio chez le Phoenix de Sherbrooke. Mais l'absence de Daniel Audette et Liam O'Brien en début de saison lui a ouvert une porte sur la première unité au côté de son compatriote suisse Tim Weiser. Une opportunité qu'il n'a pas laissé passer.

En 14 matchs depuis le début de la saison, le patineur originaire de Kloten a amassé pas moins de 25 (4b, 21a), ce qui fait de lui le deuxième meilleur pointeur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec derrière le joueur de 20 ans Alexis Loiseau, de l'Océanic de Rimouski. Inconnu à son arrivée à Sherbrooke, le nom de Schweri a rapidement fait le tour du circuit Courteau.Au rythme actuel, le numéro 89 pourrait terminer la saison avec plus de 100 points. Pas trop mal pour une recrue.

«Sincèrement, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en arrivant ici. Mon objectif était d'aider l'équipe au meilleur de mes capacités et jusqu'à présent, je suis heureux de la tournure des événements», soutient celui qui a marqué le but de la victoire, dimanche, dans un gain de 2-0 sur les Voltigeurs de Drummondville.

«J'ai eu de la difficulté au départ parce que je ne suis pas très bon en anglais, mais plus la saison avance, mieux je m'adapte», enchaîne le jeune hockeyeur qui espère évidemment attirer l'attention des dépisteurs de la Ligue nationale au cours des prochains mois, lui qui est admissible à la prochaine séance de repêchage.

«Je suis venu au Canada parce qu'il y a beaucoup plus de dépisteurs ici qu'en Suisse, souligne Schweri. J'espère être en mesure de continuer sur la même voie afin de prouver que je peux jouer au prochain niveau.»

Faire produire Deslauriers

En plus d'alimenter avec constance Tim Weiser, qui compte 21 points jusqu'ici, Kay Schweri semble également avoir trouvé le moyen de faire produire le joueur de troisième saison Vincent Deslauriers. L'un des trois seuls joueurs ayant vécu l'an un du Phoenix a déjà dix points à sa fiche, lui qui a complété les deux dernières campagnes avec 19 et 12 points.

«Kay constitue une belle surprise pour nous cette saison. Dès son arrivée, nous avons vu qu'il possédait de bonnes mains et une vision du jeu incroyable, souligne le numéro 71. La chimie s'est rapidement installée entre lui, Tim Weiser et moi et j'espère que ça va continuer comme ça!»

Chaque membre de ce trio apporte quelque chose aux deux autres. Avec ses 21 mentions d'assistances, Schweri est clairement le fabricant de jeu, tandis que Weiser est le marqueur avec ses 12 buts.

«De mon côté, je tente d'apporter de la vitesse et de créer de l'espace pour Kay et Tim. Ce sont deux joueurs très intelligents avec la rondelle, alors je n'ai pas besoin me complique pas la vie», termine Deslauriers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer