Le Phoenix sur une lancée!

Même s'il occupe un rôle plus défensif et... (IMACOM, RENÉ MARQUIS)

Agrandir

Même s'il occupe un rôle plus défensif et physique avec le Phoénix, Simon Desbiens à contribuer au pointage et aux succès de son équipe, ce qui lui a valu la première étoile de la semaine dans la LHJMQ.

IMACOM, RENÉ MARQUIS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Laliberté

Le Phoenix quittait Sherbrooke la semaine dernière avec l'intention de faire belle figure dans les Maritimes. Les voilà de retour avec un voyage parfait, un scénario quasi inattendu et qui porte surtout à quatre leur séquence de victoires consécutives.

Ce qui retient l'attention dans ce voyage est la production offensive. Le Phoenix a marqué 17 buts en trois parties pour ainsi vaincre les Screaming Eagles du Cap-Breton, les Islanders de Charlottetown et les Wildcats de Moncton. La troupe de Judes Vallée connait sans contredit ses meilleurs moments depuis le jour 1 l'an dernier.

C'est d'ailleurs la première fois que les Sherbrookois réussissent à signer quatre victoires en autant de sorties. Pourrait-on qualifier ces événements comme un exploit? Disons plutôt comme une très belle surprise! On ne doit pas être dur envers la jeune équipe du Phoenix. La dernière semaine amène cependant un vent d'optimisme plus qu'intéressant. L'équipe se positionne maintenant au 15e échelon du classement général, meilleur rang qu'elle a occupé depuis un an et demi.

«La différence est l'application du système. On a eu des temps difficiles dernièrement contre des bonnes équipes de la ligue, mais là-bas on s'est rassemblé en jouant dans le système et dans nos forces. On a aussi fait preuve de caractère en revenant de l'arrière à quelques reprises», explique l'entraineur-chef Judes Vallée.

Ce dernier préfère demeurer humble face aux récents résultats. Il ne croit pas non plus que ça enlève du poids sur les épaules de son équipe.

«Notre but est de faire les séries éliminatoires. On sait qu'il va y avoir des temps plus difficiles qui s'en viennent, donc on veut en profiter au maximum présentement, mais en demeurant les deux pieds sur terre. On doit se préparer sur ce qui s'en vient, mais oui nous sommes très heureux de ce qui se passe présentement.»

Desbiens débloque

Sans dire qu'il connaissait un mauvais début de saison, Simon Desbiens était loin d'offrir soir après soir des performances à la hauteur de ses capacités. Vient-il de relancer sa saison grâce à ce voyage dans les Maritimes? Chose certaine, il a retrouvé confiance. Deux prestations de deux points et une de trois points ont aidé son équipe à cumuler des victoires. Et que dire des deux trucs du chapeau de Jean-François Plante. Une contribution de tous qui permet au Phoenix de se sortir la tête hors de l'eau.

«Nous jouons en équipe et dans le système. Quand tu récoltes des points au classement, ça enlève du poids sur les épaules de tout le monde et amène une meilleure atmosphère dans l'équipe», affirme Simon Desbiens, sacré première étoile de la semaine dans la LHJMQ.

Le numéro 24 est conscient qu'on ne compte pas sur lui pour récolter des points, mais le fait de noircir la feuille de pointage ajoute aux autres facettes du jeu où il doit s'imposer.

«Mon rôle n'est pas vraiment au niveau des points dans cette équipe-là. J'ai plus un rôle physique et défensif, mais je suis aussi capable de contribué offensivement et je l'ai prouvé dans la dernière semaine. Comme sur le plan collectif, je veux que pour moi ce voyage soit le départ d'une série de succès», explique-t-il en soulignant l'apport important de ses compagnons de trio Jean-Christophe Laflamme et Chase Harwell.

Vallée n'a que des bons mots sur Desbiens qu'il considère comme un travailleur acharné dévoué pour son équipe.

«Son trio nous a donné énormément d'énergie. Simon est un gars qui travaille tellement fort qu'à un moment donné ça ne peut pas faire autrement que débloquer. Oui un début plus lent, mais connaissant son caractère, je suis convaincu qu'il va poursuivre dans la même veine.»

Le Phoenix disputera ses quatre prochaines rencontres au Palais des Sports Léopold-Drolet. Une séquence qui commencera vendredi alors que les Screaming Eagles seront les visiteurs. Et le lendemain, les amateurs auront la chance de voir à l'oeuvre le meilleur pointeur du circuit Courteau, Anthony Mantha, avec le passage des Foreurs de Val-D'Or.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer