Des bulles, pas juste dans le champagne

Noël est une belle période de l'année pour atténuer la carence en bandes... (La Nouvelle, Camille Dauphinais-Pelletier)

Agrandir

La Nouvelle, Camille Dauphinais-Pelletier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Noël est une belle période de l'année pour atténuer la carence en bandes dessinées qui frappe trop de chaumières. De la série culte aux recueils de strips en passant par les intégrales de luxe, le 9e art regorge de trésors qui n'attendent que d'être offerts. Ils font d'ailleurs d'excellents cadeaux de dernière minute... Si vous n'êtes pas chauds à l'idée de choisir vos BD en vous basant sur le design de la couverture, voici quatre suggestions de l'année (qui ont aussi de belles couvertures).

Un Soda pour tonton Marcel

L'oncle Marcel a grandi avec Tintin, Buck Danny et Astérix; pour lui, une BD, c'est une 48 pages cartonnée couleur, pis soit c'est drôle, soit y a de l'action. On n'est pas obligés de prendre le risque de le stresser avec un roman graphique underground (après tout, c'est Noël), puisqu'il paraît des merveilles en format traditionnel. Un exemple parmi tant d'autres : la fameuse série Soda, qui raconte l'histoire d'un policier new-yorkais habitant dans un appartement avec sa mère, cardiaque, à qui il fait croire qu'il est pasteur pour la ménager. L'agent David Solomon est de retour en 2014 dans l'album Résurrection, après une absence prolongée (le tome 12 était paru en 2005). Le dessinateur Bruno Gazzotti a laissé sa place à Dan, qui nous fait retrouver le New York des albums précédents : cette grosse pomme qui sent la patate frite, les vapeurs des égouts et le sang qui coule dans les caniveaux. Le tome 13 se situe dans une Amérique post-9/11 et traite principalement de terrorisme. Il commence avec de légères scènes de la relation mère-fils typique des derniers albums, mais le rythme s'accélère dangereusement tout au long du récit, pour culminer avec une course folle de voiture brillamment découpée, qui se conclut par un punch... qui nous pousse à vous recommander de ne pas offrir ce volume en premier à un non-initié à la série. N'importe quel autre album fera l'affaire si tonton Marcel est un néophyte.

Soda tome 13 - Résurrection

Scénario : Tome | Dessin : Dan

Éditions Dupuis

20 $ + taxes

Noël est une belle période de... (La Nouvelle, Camille Dauphinais-Pelletier) - image 2.0

Agrandir

La Nouvelle, Camille Dauphinais-Pelletier

Une panoplie de Planches pour Théodore

Théodore n'a pas encore 20 ans, mais il a déjà TOUT lu ce qui se fait en BD. Ce qui est en librairie traditionnelle est trop mainstream pour qu'il puisse être surpris, et la dernière fois que vous avez essayé de lui acheter un album, il l'avait déjà en édition spéciale dédicacée. On va se le dire : Théodore est un peu chiant. Mais vous voulez lui faire un cadeau quand même, c'est votre neveu, vous n'avez pas trop le choix. Une chose est certaine : Théodore ne peut pas avoir déjà lu ce qui n'est pas encore paru. On l'abonne donc pour un an à l'excellente et toute nouvelle revue de bande dessinée québécoise Planches, qui publie autant des auteurs professionnels que des artistes émergents. On n'a pour l'instant pu scruter que le premier numéro, mais l'hilarante chronique sexologie de Sophie Bédard, les toujours aussi bonnes collaborations Iris-Cathon et la poésie de Vincent Giard nous ont déjà conquis. Vous voulez d'autres noms pour faire saliver Théodore? Bach, Philippe Girard, Mirion Malle, Obom... choisissez dans la liste! Trop beau pour être vrai, ce collectif? On trouve aussi. C'est presque inquiétant.

Abonnement annuel à la revue Planches

4 numéros

Version papier : 75 $ + taxes

Version web : 20 $ + taxes

Noël est une belle période de... (La Nouvelle, Camille Dauphinais-Pelletier) - image 3.0

Agrandir

La Nouvelle, Camille Dauphinais-Pelletier

Ping-pong ou Boulet pour Zoé

Zoé a 30 ans et passe le plus clair de son temps sur internet. Elle qui se claquait autrefois de gros Balzac sans broncher a commencé à lire des articles de blogue. Elle s'est ensuite intéressée aux Tumblr, plus concis, puis aux Tweets. Elle peine maintenant à se rendre au bout d'une vidéo de quatre secondes sur Vine. En bref : sa capacité de concentration a un peu diminué; elle ne peut plus lire quoi que ce soit qui n'est pas divisé en capsules. Ça tombe bien : des auteurs de BD qui publient du matériel dans ce format, il en pleut! Parmi le déluge, notons Ping-pong, de la prolifique bédéiste québécoise Zviane. Zviane est une artiste. Zviane réfléchit pas mal sur l'art. Et Zviane est vraiment drôle. Ça fait que Ping-pong pose des questions artistico-philosophiques, du genre «Qu'est-ce qui fait que quelque chose est bon?», et propose une réponse alliant vulgarisation de thèses de spécialistes et illustrations de gars qui pleurent dans une épicerie au son de Céline Dion. Apprendre en étant crampé au-dessus d'une BD : y a pas meilleur mix. Et dans la catégorie «format blogue», mention spéciale évidemment à tous les tomes des Notes, de Boulet; l'homme qui peut nous faire réaliser la beauté de ce qui nous entoure, tout en nous racontant des histoires de raclette périmées. Il semble que le tome 9, Peu d'or et moult gueule, n'arrivera de ce côté de l'océan qu'en janvier 2015; on se procure alors l'un des albums précédents, ou on fait son cadeau en retard. Quand il est bon, ça vaut la peine.

Ping-pong

Zviane

Indépendant

24 $

On commande à partir du site http://zviane.storenvy.com/

***

Notes tomes 1-9

Boulet

Éditions Delcourt

25 $ chacun

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer