À chacun son style

Bet.e retrouve Stef pour un nouvel album intitulé... (ARCHIVES LA NOUVELLE)

Agrandir

Bet.e retrouve Stef pour un nouvel album intitulé Seeds.

ARCHIVES LA NOUVELLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Hani Ferland

Au chapitre des nouveautés à éclore ces jours-ci : beaucoup de talent, alimenté par différents courants musicaux. Survol.

Bet.e & Stef

Seeds

Bet.e & Stef Records

Le duo Bet.e & Stef effectue un retour sur disque en lançant, le 4 mai prochain, un tout nouvel album nommé Seeds. Nourris artistiquement par l'énergie de leur public, Bet.e & Stef ont ouvert la porte à une muse créatrice qui leur a permis de composer huit nouvelles chansons originales sur lesquelles s'amalgament guitare, rythmes du monde et harmonies vocales. Une nouveauté sur Seeds : l'ajout d'une touche d'électro-folk très agréable à l'oreille.

Rappelons que leurs albums Jazz Bossa Nova et Day By Day sont certifiés Or au Canada. Les chances sont très bonnes pour que Seeds atteigne lui aussi sa certification, alors qu'il offre de superbes chansons et que le public a soif d'un nouvel opus du duo.

Le groupe, qui peut s'enorgueillir d'avoir un sillon long de plus de 20 ans dans la chanson, sera de passage sur la scène du Cabaret Eastman le 2 mai. On les retrouvera aussi en sol sherbrookois cet été, alors qu'ils me soufflent à l'oreille leur présence prochaine aux Concerts de la Cité et à l'évènement Bouffe ton Centro!

Ponctuation

La réalité nous suffit

Bonsound

Autre duo, mais dans un genre un peu moins poli que Bet.e & Stef disons, Ponctuation présente cette semaine La réalité nous suffit, deux ans après leur premier album, 27 Club.

Le record neuf des frères Guillaume et Maxime Chiasson nous entraîne dans un rock garage tiraillant vers une naïveté yé-yé, accrochant au passage une touche de punk. Alors que l'on notera un changement de cap pour Ponctuation qui s'aventure avec cet album dans des avenues bordées de psychédélique; le côté pop-garage dégagé par l'extrait Météo m'a évoqué Gwenwed.

Minimaliste, autoproduit, réalisé et enregistré de façon analogue sur un Tascam 388, dans un sous-sol du quartier Saint-Roch à Québec, l'album a été compilé au fil des répétitions du groupe qui se transformaient en enregistrements.

Le disque, que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir, est disponible depuis mardi en format CD, LP et numériquement.

Le groupe sera de passage au Boquébière de Sherbrooke le 23 mai.

Toujours dans les nouveautés, on notera la sortie d'un nouveau Jesse Cook, One World, qualifié de disque le plus musicalement distinctif du catalogue pourtant varié de Cook. Les onze pièces se bordent de cordes - guitare, évidemment, mais aussi de sitars et de violons - s'entremêlant aux sonorités de claviers et d'électronique. Un disque qui fait voyager.

Les dates de la tournée québécoise de Jesse Cook prévue pour le mois de novembre seront annoncées sous peu.

Enfin, une dernière sortie pour la route : Boogat lancera Neo-Reconquista le 4 mai via Maisonnette.

L'album aux grooves festifs et aux textes engagés évoque la réappropriation de la fierté et de l'identité des peuples après la défaite. On y retrouve des collaborations de Heavy Soundz, Pierre Kwenders, La Yegros (Buenos Aires) et Thornato (NYC). Plusieurs musiciens montréalais ont également contribué à l'oeuvre, notamment Poirier, Philippe Brault, Serge Nakauchi Pelletier et Kiko Osorio.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer