À vos sapins !

Qu'est-ce que j'attends d'un bon record de Noël? Je me suis posé la question... (ARCHIVES LA NOUVELLE)

Agrandir

ARCHIVES LA NOUVELLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hani Ferland

Qu'est-ce que j'attends d'un bon record de Noël? Je me suis posé la question quand même. Parce que non seulement je vous jase musique au sein de La Nouvelle, mais dans la vraie vie j'opère aussi à mettre des chansons dans une radio. Dans la mesure du possible, j'aimerais ça que les mélodies qui passent en ondes soient bonnes : mon travail consiste donc à écouter et à juger du stock festif avec des sons de grelot dedans. C'est pas toujours heureux, je l'admets. Mais parfois je tombe sur des perles. Ça fait ma journée quand ça arrive.

Donc? Qu'est-ce qui fait qu'un disque de Nawël m'accroche plus qu'un autre quand, après tout, on retrouve à peu près les mêmes dix chansons sur tous les records fêtant le bébé Jésus?

J'ai une récurrence dans mes goûts.

Ce qui me plait bien, c'est un mélange de jazz et de nostalgie. Je veux reconnaître les airs, mais j'aime bien l'idée qu'on m'en propose de nouveaux. Je veux de la slide guitar. Et de la clarinette. Je veux surtout que ça ne me tombe pas sur le coeur pendant que je prépare une cristie de grosse batch de biscuits et que je fais mon sapin en même temps.

Cette année mon coup de coeur dans la catégorie album des Fêtes va au canadien David Myles, qui est arrivé avec un disque tout beau : It's Christmas with David Myles. L'auteur-compositeur-interprète originaire des Maritimes livre les classiques auxquels on s'attend : The Christmas Song (ma préférée, principalement à la guitare sèche, dénuée de tout flafla); I'll Be Home for Christmas (qui sonne comme une vieille balade romantique un peu désabusée). Let It Snow se fait jazzy et nous rend nostalgiques. Sleigh Ride joue dans les eaux du jazz manouche. Outre les classiques, David Myles nous propose également des compositions, entre autres cette pièce nommée Santa Never Brings Me a Banjo, toute ludique et très bluegrass qui fait sourire.

S'il n'y avait qu'une seule nouveauté d'album 2014 de Noël à se procurer, je pointerais du doigt vers celle-ci.

Outre l'opus de David Myles au rayon des bons disques des Fêtes cuvée 2014, je souligne l'album Home For The Holidays de l'ex-chanteur de Hootie and the Blowfish qui se la joue aujourd'hui dans le country, Darius Rucker.

Si la pochette vaut pas l'yable, les pièces arrosées principalement au jazz et appuyées par la voix chaude et très crooner de Rucker valent le détour. Une étoile au cahier pour l'excellente reprise de la chanson You're a Mean One, Mr. Grinch. Je soulève également au passage sa très jolie version de Baby, It's Cold Outside en duo avec Sheryl Crow.

(Évidemment, ça n'égalera jamais la version qu'en a fait Otarie Bébé, y fait frette dehors , qu'il faut absolument écouter. Je vous la pluggue à tous les ans en plus, c'est pratiquement devenu un classique.)

Maintenant, à vos sapins tous, parce que It's Beginning to Look a Lot Like Christmas!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer