Lettre aux réfugiés syriens

Quelques réfugiés syriens sont déjà arrivés à Sherbrooke... (IMACOM, FRÉDÉRIC CÔTÉ)

Agrandir

Quelques réfugiés syriens sont déjà arrivés à Sherbrooke et d'autres viendront s'installer bientôt.

IMACOM, FRÉDÉRIC CÔTÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Chères Syriennes, chers Syriens,

Juste pour être bien certain que les milliers d'entre vous qui commenceront à atterrir ici à compter du 1er décembre sachent dans quoi ils s'embarquent en arrivant au Canada, laissez-moi vous décrire certaines valeurs de notre pays en général, et plus particulièrement du Québec, d'un coup que vous feriez partie de ceux qui auront le plaisir de demeurer dans la Belle Province.

Il faut d'abord savoir que le Canada est un pays démocratique, qui se base sur l'opinion de la majorité de la population pour prendre les meilleures décisions pour la société dans laquelle vous espérez vous intégrer. C'est pourquoi il importe peu qu'un sondage mené par la firme CROP la semaine dernière signale que 60 % des Québécois sont contre votre arrivée, une tendance également attestée par une pétition en ligne de plus de 75 000 signataires.

Il ne faut pas en faire une affaire personnelle. Ici, on se braque, c'est tout. On vote pour un parti et le lendemain on veut le remplacer. On se fâche contre l'attente dans les hôpitaux, et on se plaint que les utilisateurs du privé, eux, ne patientent pas assez. On peste contre les migrants « voleurs de job », mais aussi contre les Québécois qui ne veulent pas travailler. Les gens riches nous font suer, mais les pauvres encore plus. Donc, quoiqu'il advienne, nous allons vous accueillir quand même. Avant vous, des Serbes, des Bosniaques, des Thaïs et plusieurs autres nationalités qui fuyaient la terreur par milliers se sont bien intégrés, et je suis pas mal sûr que ça ne faisait pas l'unanimité. Comme on dit ici, on jappe fort, mais on ne mord pas; on va s'arranger, soyez rassurés.

Et si par un quelconque hasard, vous aviez le WiFi dans votre camp de réfugiés et que vous avez visionné une vidéo YouTube dans laquelle un timbré se prenant pour le Joker dans Batman menaçait de tuer un Arabe par semaine pour répliquer aux attentats de Paris, N'AYEZ PAS PEUR! L'humour est omniprésent au Québec. Il n'est juste pas nécessairement drôle.

Il est aussi important de savoir qu'au Canada, on prône l'égalité. Vous comprendrez donc pour cette raison, comme le rapportait le réseau anglais de Radio-Canada dimanche, qu'on ouvrira uniquement nos portes aux femmes, aux enfants et aux familles; qu'on ne peut pas accueillir les hommes seuls, ces malheureux qui n'ont pas été en mesure de se matcher pendant que la guerre fait rage par chez vous. S'ils ne sont pas capables de faire l'unanimité auprès d'une seule personne dans leur pays, imaginez ici auprès de plus de 30 millions d'étrangers.

En fait, il n'est pas pertinent de savoir qu'ici, le fardeau de la preuve repose normalement sur les procureurs de la Couronne qui doivent démontrer hors de tout doute raisonnable que vous avez commis un crime. Pour des raisons de sécurité, les Syriens célibataires seront tous étiquetés terroristes potentiels et devront demeurer de leur côté de l'Atlantique, où ils pourront hésiter entre endurer les conditions misérables d'un camp de fortune en Jordanie, au Liban ou en Turquie, ou se joindre réellement à un groupe puissant en échange d'un toit et d'un plat de moulée qui les feront sentir moins négligés.

Ce qu'il faut retenir avant tout, c'est que nous sommes une belle grande communauté remplie de contradictions que vous allez certainement apprendre à apprécier, parce qu'on ne risque rien à les afficher. En vérité, une chose n'a jamais vraiment changé au fil des années : on a toujours été reconnus comme des gens chaleureux et accueillants. Si quelques personnes n'apprécient pas de vous voir dans leur quartier, vous ne le remarquerez pas puisqu'ils vont vous le cacher.

Car au final, on est tous pareils et on souhaite la même chose par-dessus tout.

Avoir la sainte paix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer