L'Empire partout

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Empire contre-attaque est le premier film que j'ai vu au cinéma en 1980 (j'en avais d'ailleurs dormi une partie sur les genoux de mon père). Luke, Han Solo, Leia, Jabba le Hutt et les autres font partie de mon imaginaire depuis des lunes.

Enfant, j'ai reçu en cadeau la plupart des figurines qui ont fait la fortune de George Lucas, premier cinéaste ayant eu la brillante idée de conserver les droits des produits dérivés de ses films. L'année dernière à Disney, j'ai grimpé sept fois consécutives dans le manège de Star Wars, tellement je vibrais à bord du faux vaisseau intergalactique. Je suis un fan, un vrai, et cette semaine de sortie d'un épisode tout frais signé J.J. Abrams constitue pour les gens de ma génération (et bien d'autres!) un événement extraordinaire. La saga Star Wars a fait des petits depuis les années 70. Voici quelques créations dérivées de l'oeuvre originale qui feront les délices des amateurs.

Fanboys (2009)

Délicieuse comédie américaine mettant en vedette le Montréalais Jay Baruchel, Fanboys est un road trip qui mène un groupe d'amis jusqu'au ranch Skywalker, lieu de résidence et de production de George Lucas. Leur objectif est simple : subtiliser une copie de travail du film Star Wars : La Menace fantôme avant sa sortie au cinéma, afin qu'un de leurs copains atteint du cancer puisse voir le film avant sa mort. Ce long-métrage est d'une drôlerie irrésistible, débordant de clins d'oeil à la série Star Wars mais aussi à beaucoup d'autres films de science-fiction comme X-Men, Highlander et Retour vers le futur. C'est l'oeuvre geek par excellence! L'affrontement avec des fans de Star Trek dans un hôtel de Las Vegas vaut à lui seul le visionnement.

Darth Vader et fils (2012)

Comment Darth Vader aurait-il élevé son fils s'il avait été un père présent et actif à la maison? C'est le point de départ du livre de Jeffrey Brown, un auteur de bandes dessinées américain, fan fini de la série Star Wars. Son petit bouquin est absolument délicieux, rigolo et même touchant par moments. Les amateurs en raffoleront : les références aux classiques sont partout, déployées dans des scènes de la vie quotidienne. Ainsi, lorsque Vader emmène Luke au zoo, ils admirent ensemble un Bantha et le Rancor, terrible bête qu'on aperçoit dans le palais de Jabba. Et on ne peut s'empêcher de sourire lorsque le jeune Jedi tente de faire bouger la jarre à biscuits avec le pouvoir de la Force, sous le regard désapprobateur de son père. Jeffrey Brown a publié en 2014 La petite princesse de Darth Vader, suite logique au premier volume. Cette fois, il met en scène la jeunesse de la princesse Leia. Et il va sans dire que les rapprochements de la jeune ado avec un Han Solo boutonneux sont fortement désapprouvés par le paternel au sabre laser écarlate...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer