Vive le King!

Le film It est d'une terreur inoubliable....

Agrandir

Le film It est d'une terreur inoubliable.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le King, c'est lui. Pas de doute là-dessus. N'en déplaise à ses détracteurs et critiques, que ce soit des intellos regardant de haut son oeuvre populaire ou encore des concurrents au succès plus modeste. Depuis 1974, il a publié plus de 50 romans et 200 nouvelles. On ne compte plus les prix littéraires qu'il a remportés et les honneurs dont il a été l'objet. Ses livres se sont vendus à plus de 350 millions d'exemplaires à travers le monde. Il s'appelle Stephen King, il a 67 ans, et continue d'écrire ses passionnantes histoires à partir de son domicile de Bangor, dans le Maine, à 4 heures de Sherbrooke.

Stephen King... - image 1.0

Agrandir

Stephen King

Sa production est impressionnante et a marqué l'imaginaire collectif. Que ce soit avec son premier ouvrage Carrie (1974), ou encore Shining (1977), Dead zone (1983), Simetierre (1985), Le Talisman (1986) ou Misery (1989). La grande force du King demeure son sens de la narration et sa redoutable capacité à créer des images fortes, puissantes. Comme il joue souvent avec nos nerfs et que ses romans exploitent régulièrement les peurs et terreurs de l'enfance, le lire est comme un plaisir malsain dont on sait qu'on ne sortira pas intact. Nous sommes plus d'un à avoir encore des sueurs froides à la simple évocation du clown meurtrier de Ça (1988)...

En 2000, Stephen King se penche sur le travail de romancier et le processus de création avec Écritures : Mémoires d'un métier. Les fans vont adorer ce petit bouquin. Dès les premières pages, l'auteur donne le ton.

« Ce livre n'est pas bien long, pour la simple raison que la plupart des livres qui parlent d'écriture sont pleins de conneries. Les romanciers, moi y compris, ne comprennent pas très bien ce qu'ils font, ni pourquoi ça marche quand c'est bon ni pourquoi ça ne marche pas quand ça ne l'est pas. »

Pour bien mettre la table, King évoque son enfance, ses premières découvertes littéraires, la curiosité qui grandit et le désir de fabriquer soi-même des histoires qui émerge. Il raconte en détail le terrible accident dont il a été victime en 1999 (il a été renversé par une voiture alors qu'il marchait sur le bord de la route), et comment cet événement a influencé sa création. Fascinant. C'est aussi dans ce bouquin que vous retrouverez les 20 conseils d'écriture du maître, qui ont beaucoup circulé sur le web, les plus pertinents étant exercer son sens de l'auto critique (écrire est humain, corriger est divin), et lire d'autres auteurs sans arrêt. À la fin, King révèle un ultime secret pour expliquer son succès d'écrivain. « Je suis resté en bonne santé et je suis resté marié ». On est plutôt loin de l'image du créateur torturé à la vie dissolue...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer