L'année c'est fait pour jouer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les enfants portent en eux une ouverture et une curiosité qu'il nous arrive parfois de sous-estimer (peut-être parce que notre propre ouverture et notre propre curiosité se sont étiolées avec le temps, mais bon, c'est un autre débat).

Sans jeter la pierre à Dora, Diego et aux Mélodilous, il n'est pas désagréable de parfois pousser un peu plus loin l'aventure culturelle de nos jeunes, quitte à apprendre nous-mêmes des choses... Parce que, avouons-le, il est fréquent qu'on choisisse de se mettre en mode veille cérébrale lorsque les Télétubbies se pointent au petit écran. Cette semaine: des suggestions riches en contenu pour les esprits ouverts de notre jeunesse vibrante.

Un jour à la fois, ô mon Dieu

Une année au musée, Mango Jeunesse (1998)

Un concept génial des Musées Nationaux français. Une année au musée, c'est un calendrier quotidien. Comme celui des pompiers, sauf que des tableaux de grands maîtres remplacent les éphèbes musclés au torse épilé. On découvre donc chaque jour une oeuvre célèbre, avec une devinette associée au tableau. La question, jamais trop complexe, demande une observation attentive du travail du peintre, ce qui fait la joie des enfants, trop excités à l'idée de percer le mystère. Miro, Odilon Redon, Monet, Bruegel, Picasso, Chagall: tous les grands du pinceau ont droit à leur page dans ce joli calendrier aux couleurs éclatées. Ce panorama de la peinture à travers le temps se présente comme une manière ludique d'explorer l'histoire de l'art.

Porcs épiques

Les trois petits cochons, Steven Guarnaccia, Hélium (2010)

L'auteur a eu ici la brillante idée de revisiter ce classique connu de tous en s'attardant à la dimension esthétique des mythiques résidences porcines. Parce que, au-delà de la confrontation loup-cochon, cette histoire en est une de construction et de matériaux, pas vrai? Guarnaccia parsème donc son récit de références aux monstres du design et de l'architecture que sont Frank Gehry, Le Corbusier, Frank Lloyd Wright et Philippe Stark. Grâce aux notes explicatives, les enfants comprennent que les objets qui les entourent et qui font partie de leur quotidien sont l'oeuvre d'un créateur. Ce conte aux niveaux de lecture multiples est franchement réjouissant et donne le goût aux enfants d'en apprendre plus sur l'origine et la création d'objets devenus tellement communs qu'on en oublie presque leur présence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer