Quarante ans de politique

Robert Pouliot est un passionné de politique depuis... (IMACOM, MAXIME PICARD)

Agrandir

Robert Pouliot est un passionné de politique depuis toujours... et pour toujours.

IMACOM, MAXIME PICARD

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Philippe Cadieux

Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait propose un certain adage. Et bien, il s'adonne que plus souvent qu'autrement, la vieillesse sait, peut... et fait! Cette semaine dans La Nouvelle, portraits d'aînés dans l'action.

En 1976, lorsque Robert Pouliot a décidé de faire le saut dans l'arène politique, disons qu'il était bien loin de se douter que, près de quarante ans plus tard, il serait l'aîné du conseil municipal de Sherbrooke. Les années passent, mais la passion demeure vive. Pour le politicien d'expérience, aussi longtemps que sa santé lui permettra de franchir les portes de l'hôtel de ville, il n'y a aucun doute, il sera au rendez-vous. Tout simplement parce que la politique est profondément ancrée en lui.

« Je suis toujours aussi passionné et animé par mes fonctions de conseiller municipal. Comme au premier jour de ma carrière, j'aime inlassablement travailler pour les citoyens, débattre d'enjeux municipaux et développer ma communauté », clame M. Pouliot avec un brin de fierté dans la voix.

À l'aube de son soixante-douzième anniversaire, le conseiller du district d'Ascot, qui est également propriétaire d'une entreprise d'équipement de bureau qui porte son nom, ne lésine pas sur les heures supplémentaires.

« Je travaille un peu plus de soixante-dix heures par semaine, avoue-t-il sans hésiter. Il y a cent soixante-huit heures dans une semaine, dont une quarantaine qu'il faut dédier au sommeil. Le reste du temps, il faut bien s'occuper », ajoute le bourreau de travail.

Traverser les tempêtes

Comme un capitaine de navire, lorsqu'on fait de la politique active, il faut savoir par moment tenir fermement la barre afin de traverser des tempêtes. Et c'est exactement cette philosophie qui a permis à M. Pouliot, qui a été maire de la municipalité d'Ascot de 1979 à 2001, de connaître une longue carrière politique.

« À l'époque où j'étais maire d'Ascot, avant les fusions municipales, le gouvernement provincial avait commencé à nous enlever peu à peu des portions de notre territoire. On perdait des contribuables et on devait supprimer des emplois. On sentait qu'on perdait progressivement notre ville. Ce fut l'un des plus grands échecs de ma carrière. »

Toutefois, ce revers n'a pas empêché Robert Pouliot de s'impliquer dans la nouvelle ville de Sherbrooke comme conseiller municipal afin de représenter les citoyens d'Ascot. Pour ce dernier, la patience et la résilience finissent toujours par payer. « Si j'ai appris quelque chose de mes nombreuses années en politique, c'est qu'il faut être très patient et qu'il ne faut surtout pas abandonner au premier obstacle qu'on rencontre. »

Lorsque questionné sur ses plus grandes réussites en politique, M. Pouliot se remémore encore une fois son époque à la tête de l'ancienne ville d'Ascot. « Ma plus grande fierté est d'avoir contribué à développer un sentiment d'appartenance chez les citoyens d'Ascot. En quelques années, nous avons convaincu les résidents que notre milieu était doté de forces exceptionnelles, ce qui a renforcé significativement le tissu social de la communauté. »

Place aux jeunes

Quand on discute avec Robert Pouliot, on réalise rapidement qu'on a affaire à un progressiste et à un homme qui aime particulièrement la vie. Mais ce qui est encore plus frappant, c'est son amour inconditionnel pour les jeunes.

« Les jeunes d'aujourd'hui s'impliquent beaucoup plus qu'à mon époque. Ils sont davantage conscients des enjeux sociétaux et de ce que leur contribution respective peut amener à la communauté. On voit souvent des jeunes au conseil municipal avec un argumentaire soutenu et étoffé. Disons que c'est de bon augure pour l'avenir de Sherbrooke! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer