Vacances à la ferme du Joual Vair

Pure liberté à dos de cheval

La liberté telle qu'on peut la vivre au... (Photo La Nouvelle, Noémie Verhoef)

Agrandir

La liberté telle qu'on peut la vivre au Joual Vair, on en devient accro. Et on quitte la ferme en planifiant déjà notre retour.

Photo La Nouvelle, Noémie Verhoef

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Noémie Verhoef

L'été! L'été! L'été! La saison pour se lancer dans de nouvelles activités ou renouer avec des passe-temps d'antan. Les collaborateurs de La Nouvelle ne font pas exception. Tour d'horizon et de suggestions.

S'il vous est déjà arrivé de vous sentir stressés, bousculés par le temps, angoissés devant l'immensité des choses à faire, et de plus en plus séduits par l'envie de fuir sur une autre planète; ressaisissez-vous. Nul besoin d'être Guy Laliberté pour être à des années-lumière de tout souci. C'est à Bécancour qu'il faut aller.

L'escapade hors du temps commence avant même d'arriver sur les lieux enchanteurs de la ferme. La route qui sillonne le Centre-du-Québec, au gré de ses vallons, nous force à déconnecter par la beauté des paysages et l'absence épisodique du réseau cellulaire.

Dès leur arrivée, les cavaliers de tout acabit se sentent immédiatement à leur aise. Bernard, propriétaire, guide, et homme à tout faire de la ferme, lance quelques blagues pour dérider les visages; Céline, sa douce, est à ses chaudrons pour préparer les succulents repas qui ravitailleront même les cowboys les plus affamés et Thérèse, associée et responsable de l'écurie, prépare les montures pour la journée.

Avec le Week-end à cheval du cowboy, le forfait le plus populaire offert au Joual Vair, néophytes et cavaliers chevronnés sauront trouver leur compte.

« Les gens arrivent la veille de la randonnée, vers 20 h, et s'installent dans le chalet près de la ferme. Nous leur présentons le programme de la fin de semaine et effectuons ensemble, selon l'expérience et les attentes du cavalier, le choix des montures », explique Bernard.

Le lendemain, ce sont entre 20 et 30 km de randonnée dans les prés et les forêts qui attendent les cavaliers. Une journée entière où la gamme des expériences vécues n'a d'égal que la diversité des paysages parcourus; fous rires, silences paisibles et discussions en tous genres agrémentent la journée.

« Après la journée de randonnée, on se dirige vers le chalet, au coeur du parc de la rivière Gentilly, où on soupe et on fait la fête tous ensemble », poursuit le propriétaire qui, le soir venu, se transforme en chansonnier pour le plaisir de tous.

Du Far West au Centre-du-Québec

Cowboy dans l'âme et amoureux des grands espaces, des chevaux et des « humanoïdes en tous genres », Bernard initie ses invités à la vie, la vraie, pendant la deuxième journée du forfait.

« Pendant six ans, à raison de quelques semaines par année, j'ai dirigé des cavaliers et des troupeaux de bêtes à travers le Wyoming. Mener un troupeau à travers champs et forêts, c'est un vrai travail d'équipe, à la fois avec le cheval et les autres cavaliers », explique Bernard, en mentionnant que ces activités équestres sont mêmes offertes à des compagnies qui veulent faire une activité de team building hors du commun.

S'il y a une chose qui fait l'unanimité parmi les douze personnes qui formaient le groupe que j'ai eu l'incroyable chance d'intégrer en fin de semaine, c'est qu'une fois qu'on a goûté à la liberté telle qu'on peut la vivre au Joual Vair, on en devient accro. Et on quitte la ferme en planifiant déjà notre retour.

Pour plus d'information sur les forfaits équestres disponibles : www.fermedujoualvair.com

Pour les amoureux de plein air qui veulent profiter de toutes les activités et services à proximité de la ferme du Joual Vair : www.rivieregentilly.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer