ÉDITION FULL STAFF (COMPLÈTEMENT PERSONNEL)

Du Pepto-Bismol à la SPA

Ceci n'est pas un hommage à Charlie Hebdo. Cette première édition... (Illustration La Nouvelle, Sarah Saïdi)

Agrandir

Illustration La Nouvelle, Sarah Saïdi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ceci n'est pas un hommage à Charlie Hebdo. Cette première édition Full staff (Complètement personnel) publiée cette semaine à grands coups de textes et de dessins avait été pensée et lancée avant les horreurs de la dernière semaine. Donc, rien à voir! Alors ce Full Staff?! Une envie de sortir de notre zone de confort, mais surtout de vous proposer autre chose que la perte de poids et le gain de muscle pour la prochaine année. Et un désir de rapprochement, aussi. Parce qu'on a envie d'être avec vous.

Quoi, vous ne prenez pas de résolution cette année? Ah... vous n'avez pas le temps.

Et si au lieu de sortir la machinerie lourde des salles de gym, on semait les graines du changement juste une fois de temps en temps? À force de nourrir son âme et de cultiver la réflexion au gré du vent on pourrait se transformer en de meilleurs humains chaque année. Juste un petit peu.

Le rose Pepto-Bismol du premier livre du Pharmachien constitue un merveilleux apéritif pour le mois de janvier. Ce pharmacien-blogueur passe ses messages avec humour et dessins douteux, et à la fin (pas de spoilers ici, je vous le jure!), il propose une utopie à laquelle on meurt d'envie de participer.

Dans la même veine, le magazine Nouveau Projet, sauvé cette année de la faillite par ses lecteurs solidaires, s'avère un véritable régal pour l'esprit. C'est beau, c'est intelligent, c'est varié, c'est profond. Le numéro 06 aborde d'ailleurs l'idée de régénérescence sous toutes ses formes. Parfait pour un début d'année.

Avec la poésie et la simplicité du roman Le collier rouge, de Jean-Christophe Rufin, le festin littéraire est complet. Parti d'une anecdote de guerre, Rufin livre une histoire touchante sur la fidélité de l'humain... et du chien!

Pour créer son jardin intérieur, il ne faut pas oublier de varier ses cultures. Le chef-d'oeuvre cinématographique Interstellar est un gros morceau à digérer (ça va, on a déjà pris du Pepto-Bismol), qui m'a laissée dans un doux état de stupeur plusieurs jours durant. Un film marquant? Voilà presque un euphémisme.

En musique, une nouvelle venue m'a réconciliée avec la scène musicale québécoise. Révélation de l'année à l'ADISQ, Klô Pelgag (oui, celle qui a remercié Messmer) propose sur son album L'alchimie des monstres des pièces magnifiques avec des paroles d'une beauté absurde sur une orchestration magistrale et atypique. Elle revient à Sherbrooke le 14 novembre 2015. Promis, ce sera le meilleur spectacle de votre vie.

Pure douceur pour les yeux, les oeuvres de l'artiste peintre et illustrateur Félix Girard méritent une place sur les murs de votre maison. Ses toiles à mi-chemin entre le fantastique et le réel emmènent le spectateur en voyage vers l'imaginaire - pour pas trop cher.

Pour les plus aventureux, je lance un projet un peu fou. Respirer. Mieux respirer, plutôt. On le tient pour acquis, ce fameux réflexe de survie, mais rien ne dit qu'on le fait bien. Ou qu'on ne l'oublie pas une fois de temps en temps. Prenez quelques secondes pour emplir vos poumons jusqu'au plafond. Ça va aller mieux après.

Quoi? Vous avez changé d'idée? Vous voulez vraiment vous mettre en forme, mais vous cherchez un moyen infaillible de ne pas abandonner? Eh bien, j'ai une proposition pour ça aussi : visitez la Société protectrice des animaux de l'Estrie. Des chiens en attente d'un ami humain sont impatients de faire une bonne marche avec vous. Tous les jours de leur vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer