Une seconde vie pour la technologie

Avez-vous déjà succombé à cette envie d'acquérir le téléphone cellulaire,... (ARCHIVES LA NOUVELLE)

Agrandir

ARCHIVES LA NOUVELLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avez-vous déjà succombé à cette envie d'acquérir le téléphone cellulaire, l'ordinateur portable ou le téléviseur dernier cri alors que le vôtre était encore en état de marche?

Désuets ou pas, de nombreux produits électroniques se retrouvent chaque année dans les ordures ou sur les trottoirs, causant des torts irréparables à l'environnement. Des dizaines de millions de tonnes de ces déchets seraient produites chaque année à travers le globe.« Les déchets électroniques n'ont pas leur place dans la nature » : c'est en quelques sortes la devise de l'Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec, qui aurait récupéré plus de 10 000 tonnes de ces appareils l'an dernier. Dans cette lignée, l'ARPE-Québec invite la population de Sherbrooke et des environs à une collecte spéciale les 18 et 19 octobre prochains, de 10 h à 17 h, au Future Shop du Carrefour de l'Estrie.

Dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets, ordinateurs, consoles de jeux vidéo, cellulaires, radios, magnétophones, lecteurs CD, téléavertisseurs et autres appareils d'une époque révolue pourront ainsi être recueillis au Future Shop du Carrefour de l'Estrie. Les produits seront ensuite acheminés à des entreprises de recyclage qui en assureront le traitement dans le respect de l'environnement. Les matériaux obtenus seront triés, récupérés, transformés et réutilisés.

Récupérer nos vieux appareils... au Future Shop?

Au Québec, depuis 2012, une réglementation sur la récupération et la valorisation de produits par certaines entreprises oblige ces dernières à récupérer des produits en fin de vie utile.

C'est pourquoi l'ARPE-Québec a été mandatée pour mettre en place un vaste réseau de points de dépôt officiels où apporter les produits électroniques désuets. Ce réseau compte actuellement plus de 600 points de dépôt, dont 34 en Estrie. Parmi les types de points de dépôt sécuritaires, on retrouve de nombreux écocentres municipaux, plusieurs détaillants de produits électroniques et divers autres organismes ou entreprises.

Pour Jacinthe Guy, directrice, communications et marketing à l'ARPE-Québec, « la collecte spéciale des 18 et 19 octobre prochains veut avant tout sensibiliser la population à l'existence d'une diversité de points de dépôt. Ces lieux sont moins connus que les écocentres où, pour toutes sortes de raisons, il n'est pas toujours facile de se rendre. C'est d'ailleurs la toute première fois que l'ARPE-Québec organise une collecte non pas avec une municipalité gestionnaire d'un écocentre, mais avec un détaillant ».

Afin de remercier les citoyens de leur engagement envers l'environnement lors de la collecte spéciale, une clef USB sera offerte aux premières personnes qui apporteront un appareil électronique à recycler. N'est-ce pas là contribuer à produire davantage de déchets électroniques?

« Notre objectif principal n'est pas d'arrêter les gens de consommer des appareils. Nous voulons avant tout qu'ils s'en départissent de la bonne façon. On peut réfléchir à l'idée de réduire notre consommation, mais le plus important, c'est de s'en départir de la bonne façon », de mentionner Mme Guy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer