Un coeur sain dans un mode de vie sain

 

Sarah Saïdi

Étiquetés comme des «maladies d'hommes», les maladies du coeur et les accidents cérébrovasculaires (ACV) sont pourtant le tueur numéro 1 des femmes au Canada. En février, la Fondation des maladies du coeur (FMC) veut donc rappeler aux femmes que malgré un rythme de vie effréné, il faut garder soi-même la santé pour continuer à prendre soin des autres.

«Beaucoup de femmes ne connaissent pas les signes avant-coureurs des maladies cardiaques, peu ont accès à un suivi médical et en plus, elles sont souvent considérées comme moins à risque alors qu'elles le sont tout autant que les hommes», constate Chantal Blais, diététiste à l'Institut de recherche clinique de Montréal et porte-parole de la campagne de sensibilisation de la FMC.

Un taux de cholestérol élevé et l'hypertension artérielle constituent deux facteurs de risque très importants. Ils peuvent découler de mauvaises habitudes alimentaires, du manque d'activité physique, du tabagisme, du stress, de la génétique... En somme, une bonne santé cardiaque dépend surtout d'un mode de vie sain. «Les femmes peuvent réduire de façon proactive leur risque de maladie du coeur et d'ACV jusqu'à 80 % en changeant leur mode de vie», affirme la diététiste.

Au Canada, 70 % des gens ignorent leur taux de cholestérol, selon la FMC. Il s'agit pourtant d'une donnée importante à connaître sur sa santé, surtout après l'âge de 30 ans. «Quand on ne connaît pas son chiffre, on ne peut pas agir», déplore Chantal Blais.

Réduire le cholestérol par l'alimentation

Pour bien fonctionner, le corps humain a besoin de cholestérol... mais pas trop. Pour éviter de faire grimper son taux de cholestérol, les acides gras trans et saturés et le cholestérol alimentaire sont à consommer avec modération.

Le cholestérol est naturellement présent dans les produits d'origine animale: viandes, produits laitiers, oeufs. Les gras saturés, eux, proviennent des graisses animales et végétales, notamment utilisées dans la fabrication de biscuits et de desserts. Quant aux gras trans, on les utilise pour donner une belle texture aux aliments et les conserver plus longtemps. «Des experts ont recommandé de réduire le plus possible les acides gras trans dans notre alimentation», mentionne Chantal Blais.

Par ailleurs, Santé Canada a autorisé l'an dernier l'utilisation des stérols végétaux, reconnus pour aider à diminuer le taux de cholestérol sanguin.

«Certains aliments contiennent déjà des stérols végétaux, mais pas en assez grande quantité pour avoir une incidence, explique la diététiste, c'est pourquoi on en enrichit la margarine, le yogourt et le jus, entre autres.»

La consommation quotidienne de produits enrichis en stérols végétaux peut diminuer le taux de cholestérol de 10 %. Une option intéressante à considérer sachant que pour équivaloir leur efficacité, il faudrait, par exemple, ingurgiter 425 tomates ou 11 tasses d'arachides par jour.

Cholestérol : le « bon » et le « mauvais »

Contrairement à ce que leur appellation laisse entendre, le «bon» et le «mauvais» cholestérol n'identifient pas deux types de cholestérol. Ils représentent en fait les deux moyens de transport du cholestérol. «Le cholestérol, c'est comme du gras dans de l'eau de vaisselle, illustre la diététiste Chantal Blais, une protéine se charge donc de l'embarquer pour le distribuer dans les cellules.»

Le «bon» transporteur mène le cholestérol des artères au foie pour l'éliminer. Le «mauvais» transporteur, lui, dirige le cholestérol du foie aux artères. Sa fonction est essentielle, mais la multiplication de «mauvais» transporteurs crée une dangereuse accumulation de cholestérol dans les artères.

«Le type de graisse qu'on mange influencera la production d'un transporteur plutôt qu'un autre», explique la diététiste. Ainsi, les gras trans et saturés favorisent la production de «mauvais» transporteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer