Parc Alfred-Élie-Dufresne: un baigneur sauvé de la noyade

Nicolas Jacques a su comment réagir la première... (Spectre média, René Marquis)

Agrandir

Nicolas Jacques a su comment réagir la première fois qu'il a dû sortir un baigneur inconscient du fond de la piscine dimanche au parc Alfred-Élie-Dufresne au centre-ville de Sherbrooke.

Spectre média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « Lorsque j'ai vu que le garçon était inconscient, j'ai eu une montée d'adrénaline et d'émotion. »

Le sauvetage a eu lieu à la piscine... (Spectre Media, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Le sauvetage a eu lieu à la piscine municipale du parc Alfred-Élie-Dufresne.

Spectre Media, René Marquis

Nicolas Jacques surveillait la piscine municipale du parc Alfred-Élie-Dufresne au centre-ville de Sherbrooke où se baignaient une trentaine de personnes, dimanche, lorsqu'un cas pour lequel il est formé, entraîné, mais qu'il ne souhaite jamais vivre est survenu.

Un jeune homme de 12 ans qui s'était dirigé vers le fond de la piscine y restait inerte.

« Il venait de plonger vers le fond de la partie profonde de la piscine que je surveillais. Au bout de quatre ou cinq secondes, il ne remontait toujours pas à la surface. J'ai alors plongé pour aller le chercher », explique le jeune homme de 19 ans qui compte quatre années d'expérience comme sauveteur, dont deux comme employé de la Ville de Sherbrooke.

Nicolas Jacques est allé dans le fond de la piscine pour remonter le garçon qui y était inconscient.

« Il a repris connaissance lorsque je l'ai mis sur le bord de la piscine. Nous avons appliqué le protocole de premiers soins à la lettre », explique Nicolas Jacques qui a été assisté de ses collègues sauveteurs lors de cette opération.

Chaîne d'urgence

La chaîne d'urgence, après l'appel d'un autre sauveteur au 9-1-1, s'est mise en branle.

Il était environ 16 h 15 lorsque le sauvetage a eu lieu.

Un policier du Service de police de Sherbrooke, qui patrouillait à pied dans le secteur, a entendu l'appel d'urgence sur les ondes radio et s'est précipité sur place.

« Le policier est arrivé environ une minute plus tard. Il nous a aidés à mettre le garçon sur le côté. C'est à ce moment que le baigneur a vomi », explique le sauveteur.

« Le baigneur a alors vomi pour rejeter l'importante quantité d'eau qu'il avait avalée. La chaîne de premiers répondants a bien fonctionné afin de porter secours à ce baigneur en difficulté. Tout le monde a bien fait son travail », signale le porte-parole du SPS, l'agent Samuel Ducharme.

Nicolas Jacques signale que c'est la première fois qu'il sort un baigneur inconscient du fond de la piscine.

« Nous avons des formations toutes les semaines pour affronter de telles situations. Ces entraînements nous permettent de réagir adéquatement et de bien suivre les procédures d'urgence lorsque ce type de situation survient. J'étais préparé à affronter une telle situation même si on ne souhaite jamais que ça arrive. J'ai vraiment été soulagé lorsque le garçon a repris conscience », indique Nicolas Jacques.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer