Parc Belvédère : le SPS fait produire un portrait-robot

Un portrait-robot sera produit d'après les informations fournies par une... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un portrait-robot sera produit d'après les informations fournies par une Sherbrookoise disant avoir évité une possible tentative d'enlèvement d'enfant, récemment au parc Belvédère.

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) pourrait le diffuser par la suite si la dame considère que le dessin correspond à son souvenir, note Samuel Ducharme, porte-parole du SPS.

«La dame a été rencontrée par les enquêteurs», confirme-t-il.

 «Il y aura un portrait-robot, mais on ne peut pas dire s'il sera utilisé car il doit être fidèle à la description de l'homme que la dame a vu.»

Rappelons qu'une enquête a été ouverte à la suite d'informations fournies par la citoyenne disant avoir assisté à une tentative d'enlèvement d'enfant au parc Belvédère, dans le secteur Ascot.

La Sherbrookoise Vicky Letarte croit avoir déjoué les plans du rôdeur ayant pris la main d'un petit garçon qui jouait dans les jeux d'eau du parc situé sur la rue Thibault.  Le suspect aurait soutenu être le grand-père de l'enfant, jusqu'au moment où sa mère s'est pointée. L'homme a quitté les lieux immédiatement.

Selon Mme Letarte, l'homme mesure environ 1,89 mètre (six pieds). Les cheveux de son crâne dégarni sont gris. Il portait un short beige et une chemise à manches courtes bleue.

Lundi matin, le SPS n'avait  pas reçu d'informations autres du public pouvant faire avancer l'enquête, selon M. Ducharme.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer