Une trentaine de locataires évacués rue des Blés

Des travaux de construction pourraient être à l'origine... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Des travaux de construction pourraient être à l'origine d'un incendie survenu dans un immeuble à logements, rue des Blés, à Sherbrooke. L'intervention rapide des pompiers a permis d'éviter que les flammes se propagent. Une trentaine de locataires ont dû être évacués.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des travaux de construction pourraient être à l'origine d'un incendie survenu dans un immeuble à logements de la rue des Blés à Sherbrooke.

Des travaux de construction pourraient être à l'origine... (Spectre Média, Julien Chamberland) - image 1.0

Agrandir

Spectre Média, Julien Chamberland

Locataire de l'immeuble de 31 logements qui a été évacué, Éric Bouchard a constaté les travaux effectués à la toiture du porche d'entrée quelques minutes avant le début de l'incendie vers 16 h 30, mercredi.

« Les travailleurs semblaient se poser des questions sur ce qui se passait. C'est à ce moment que j'ai vu qu'il y avait de la fumée. Le temps qu'ils aillent chercher un extincteur à l'intérieur, il était trop tard », explique le locataire.

Rencontrés sur place, les travailleurs de la construction ont mentionné qu'ils n'avaient « rien à dire » concernant les travaux effectués au 1250 des Blés.

« Nous avons constaté qu'il y avait des travaux. Il est trop tôt pour faire un lien entre ces travaux et le début de l'incendie. Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de l'incendie », précise le directeur du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS) Stéphane Simoneau.

Des travaux de construction pourraient... (Spectre Média, Julien Chamberland) - image 2.0

Agrandir

Spectre Média, Julien Chamberland

Trois alertes

Les pompiers ont utilisé de l'eau, de la mousse et des lances perforatrices pour combattre l'incendie. Trois alarmes, qui ont mobilisé 35 pompiers, ont permis de maîtriser l'incendie en moins d'une heure.

« L'intervention rapide a permis d'éviter que l'incendie se propage. À notre arrivée, nous avions des indices de propagation à la structure. Cependant, nous avons réussi à limiter les dommages compte tenu de l'ampleur du bâtiment », soutient le directeur du SPIS.

Avec la fumée et l'eau qui ont zigzagué dans les murs de l'édifice, certains logements semblaient plus endommagés sur les quatre étages.

La trentaine de locataires évacués ont été pris en charge par les bénévoles de la Croix-Rouge.

« Je vais regarder ce que je peux faire pour aider mes locataires évacués. Heureusement, personne n'a été blessé. Ce n'est que du matériel », indique le propriétaire du bâtiment, Michel Rainville.

« L'évacuation s'est bien déroulée. Lorsque l'alarme a été déclenchée, je suis sorti rapidement. J'ai même aidé une voisine à sortir avec ses enfants. Pour ma part, je suis assuré, alors je ne suis pas trop inquiet. Mais je vais certainement avoir des dommages dans mon logement », constate Éric Bouchard.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer