Gare aux pneus «retravaillés», dit le SPS

Un pneu ne doit pas avoir été refaçonné... (Photo fournie par le SPS)

Agrandir

Un pneu ne doit pas avoir été refaçonné au-delà de la profondeur des rainures gravées lors de sa fabrication.

Photo fournie par le SPS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Service de police de Sherbrooke (SPS) met en garde les automobilistes, alors que plusieurs sont à procéder à un changement de pneus. La prudence est de mise quand on opte pour des pneus  «retravaillés», note le SPS.

Avec l'arrivée de la saison chaude, plusieurs ont besoin de nouveaux pneus d'été. Plusieurs citoyens ont signalé que des gens retravaillaient ou vendaient des pneus retravaillés, rapporte le corps policier.

«Le Code de la sécurité routière est clair sur ce sujet: ''un pneu ne doit pas avoir été refaçonné au-delà de la profondeur des rainures gravées lors de sa fabrication, à moins que le modèle n'ait été prévu à cet effet... ''», avertit-on.

«Si votre pneu est usé au point où l'avertisseur touche à la chaussée (petite bosse située dans la rainure), votre pneu n'est plus conforme. Le fait de refaçonner la rainure pour la rendre plus profonde est non seulement illégal, mais dangereux.»

Cette technique pourrait affaiblir la semelle du pneu et augmentera considérablement le risque de crevaison ou d'éclatement lorsque en circulant. En cas de doute, on doit consulter un professionnel.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer