Harding, Labrie et Demaître subiront leur procès à Sherbrooke

Le procès relatif aux accusations criminelles portées à la suite de la tragédie... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le procès relatif aux accusations criminelles portées à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic se déroulera à Sherbrooke.

Le juge Gaétan Dumas de la Cour supérieure a accueilli, lundi, la requête en changement de district judiciaire afin que le procès devant jury soit déplacé du district judiciaire de Lac-Mégantic à celui de Saint-François.

Thomas Harding, Richard Labrie et Jean Demaître subiront leur procès pour négligence criminelle causant la mort de 47 personnes le 6 juillet 2013 au palais de justice de Sherbrooke devant un jury composé de douze citoyens et qui sera présidé par le juge Gaétan Dumas de la Cour supérieure.

Requêtes préliminaires

Trois jours ont été retenus cette semaine pour débattre de requêtes préliminaires au procès concernant l'admissibilité de certaines preuves.

Une ordonnance de non-publication empêche de divulguer la preuve contenue dans les requêtes.

Thomas Harding est représenté

par Me Thomas Walsh et Me Charles Shearson, Me Guy Poupart défend Richard Labrie, alors que Me Gaétan Bourassa

assure la défense de Jean Demaître. Du côté du ministère public, ce sont Me Sacha Blais, Me Véronique Beauchamp, Me Jasmine Guillaume et Me Marie-Ève Phaneuf qui seront chargées de présenter la preuve au dossier.

Demeurer accessible

Le ministère public a insisté sur le fait que le dossier devait « demeurer accessible pour les familles des victimes et la population de Lac-Mégantic ».

La sélection du jury pour le procès de négligence criminelle causant la mort est prévue pour le 11 septembre prochain.

Trois mois et demi ont été réservés devant la Cour supérieure pour l'audition de la preuve et la défense des trois accusés s'il y a lieu.

Rappelons que la compagnie ferroviaire Montreal, Maine & Atlantic (MMA) est également accusée de négligence criminelle causant la mort de 47 personnes.

Le juge Dumas a séparé en janvier dernier le procès de cette entité corporative de celui des trois accusés.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer