En boisson, il se réfugie dans une résidence après sa sortie de route

Un conducteur visiblement en état d'ébriété s'est réfugié dans une résidence... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un conducteur visiblement en état d'ébriété s'est réfugié dans une résidence d'Orford après vraisemblablement été victime d'une sortie de route dans la nuit de jeudi à vendredi.

Une citoyenne du chemin Alfred-Desrochers a contacté les policiers après avoir fait face à l'individu blessé dans son domicile. Elle disait ignorer la provenance de l'homme et la cause de ses blessures.

Vers 2h du matin, des agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) se sont rendus sur place. «Les policiers constatent qu'il y a eu une sortie de route impliquant un seul véhicule qui circulait vers le sud sur le chemin Alfred-Desrochers. Il était sur le toit dans fossé», précise Sylvain Guay, porte-parole de la RPM.

L'enquête a démontré que le conducteur est le conducteur du véhicule et qu'il était seul lors de l'accident. Il s'agit d'un résidant d'Orford de 48 ans. Lors du contact initial entre les policiers et le conducteur, il est évident qu'il blessé grièvement à la tête et se plaint de blessures internes.»

Les policiers ont aussi constaté une odeur d'alcool qui se dégage de l'haleine du conducteur, ajoute M. Guay. L'homme a été placé en état d'arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies.

Son état de santé obligeait un transport urgent vers un centre hospitalier par ambulance à l'hôpital du CIUSSS-Estrie CHUS. «À cet endroit, le suspect a été sommé de donner des échantillons sanguins pour la suite de l'enquête», dit-il.

«Le conducteur a consenti à ces prélèvements et le médecin confirmait que les échantillons pouvaient être prélevés sans mettre davantage la vie de l'homme en péril.»

Au retour des analyses des échantillons sanguins, le dossier pourrait être présenté au directeur des poursuites criminelles et pénales pour la décision finale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer