Piétonne happée par une souffleuse: Asbestos doit revoir ses procédures

L'accident mortel est survenu le 22 février 2016,...

Agrandir

L'accident mortel est survenu le 22 février 2016, lorsque Pierrette Corbeil a été happée par une déneigeuse dans les rues d'Asbestos.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Girard

(Asbestos) Le 22 février 2016, Pierrette Corbeil, âgée de 79 ans, décédait tragiquement après avoir été happée par une déneigeuse dans les rues d'Asbestos. Un peu plus d'un an après le tragique événement, le coroner suggère que la Ville ajuste ses procédures de surveillance en matière de déneigement.

La dame marchait sur le boulevard Morin en fin de matinée, lorsqu'elle s'est fait heurter par un chargeur équipé d'une souffleuse à neige qui faisait demi-tour. La roue arrière gauche de cette machinerie lui a alors roulé dessus.

« Les policiers-enquêteurs et le reconstitutionniste ont constaté que la souffleuse à neige et sa chute à neige obstruent la vision du conducteur en créant un large angle mort en avant et à gauche du véhicule », décrit le coroner Gilles Sainton.

Le conducteur du véhicule n'a donc pas été en mesure de voir la victime lors de sa manoeuvre comme elle se trouvait dans son angle mort.

De plus, ce boulevard n'est pas bordé de trottoirs, ce qui forçait Mme Corbeil à circuler directement dans la rue.

Finalement, l'article 497 du Code de la sécurité routière stipule que « nul ne peut, dans les milieux résidentiels où la vitesse permise est de 50 km/h ou moins, procéder à des opérations de déneigement d'un chemin public avec une souffleuse à neige d'une masse nette de plus de 900 kg sans la présence d'un surveillant circulant à pied devant celle-ci. »

Or cet article peut être contourné par l'adoption d'un règlement par une municipalité, ce que la ville d'Asbestos avait fait en permettant cette procédure en présence d'un surveillant pouvant être à bord d'un véhicule précédent la déneigeuse.

Le coroner Sainton recommande donc à la Ville d'Asbestos « d'évaluer la pertinence de modifier son règlement concernant la surveillance lors des opérations de déneigement ou encore de revoir ses procédures de déneigement ».




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer