Christopher Groleau se trouve en thérapie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Christophe Groleau a entrepris une thérapie en lien avec sa problématique de déviance sexuelle.

L'homme de 20 ans d'East Angus fait face à la justice pour une affaire de leurre informatique d'enfant.

Christopher Groleau a été accusé de six chefs de leurre informatique sur des personnes de moins de 18 ans et moins de 16 ans ainsi que d'avoir transmis du matériel sexuellement explicite en vue de faciliter un acte criminel.

Il a été arrêté par les enquêteurs de la Sûreté du Québec de la MRC du Haut-Saint-François. La Régie de police Memphrémagog a participé à cette opération policière.

Le chef d'accusation de leurre informatique d'enfant est passible d'une peine de détention minimale d'une année.

Son dossier était de retour, lundi, au palais de justice de Sherbrooke.

Son avocate Me Christine Lafrance a remis le dossier au 30 mai.

Christopher Groleau avait été remis en liberté après s'être engagé à respecter une série de conditions.

Il devra respecter un couvre-feu de 22 h à 7 h de même que toutes les conditions relatives aux infractions d'ordre sexuel. Il s'est vu interdire l'accès à un ordinateur, à Internet et de toute possibilité qu'il soit en contact avec des enfants de moins de 16 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer