Vol qualifié : Steve McDuff demeurera détenu

Steve McDuff est accusé de vol qualifié, d'introduction... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Steve McDuff est accusé de vol qualifié, d'introduction par effraction, d'intrusion de nuit et de menaces.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Steve McDuff devra passer les procédures judiciaires derrière les barreaux.

L'individu de 30 ans de Sherbrooke est accusé de vol qualifié, d'introduction par effraction, d'intrusion de nuit et de menaces.

Les événements auraient été commis le 16 février dernier à Saint-Denis-de-Brompton.

Le tribunal lui avait accordé sa confiance en le remettant une première fois en liberté sous la condition de rester en maison de thérapie. Il devait notamment traiter sa dépendance aux médicaments.

Au début mars, McDuff a eu un test de dépistage positif.

Malgré les démarches de son avocate Me Kim Dingman, les maisons de thérapie ont refusé de le prendre sous leur toit.

McDuff a alors tenté d'être remis en liberté sous conditions avec un renversement du fardeau de preuve. Le juge Conrad Chapdelaine a refusé la requête de l'accusé pour ne pas compromettre la sécurité du public étant donné les graves accusations qui pèsent contre lui.

Le 17 février dernier, McDuff aurait tenté de dérober le sac à main d'une femme de 60 ans qui arrivait à sa résidence avec son conjoint, sur la rue Mont-Girard à Saint-Denis-de-Brompton, en utilisant du répulsif à ours. La dame revenait du bingo, où elle avait remporté un prix en argent.

Le dossier de Steve McDuff a été remis au 12 avril prochain pour prise de position.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer