Fausse fermeture: le Camping Prévert victime d'une arnaque

Victime d'une mauvaise plaisanterie annonçant la fermeture de l'établissement... (Capture d'écran)

Agrandir

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cookshire-Eaton) Victime d'une mauvaise plaisanterie annonçant la fermeture de l'établissement sur le site de fausses nouvelles actualité.co, le président du Camping Prévert André Cyr n'entend pas à rire et il tient à mettre les choses au clair : le camping est toujours ouvert.

«Comme prévu, notre saison s'amorce à compter du 28 avril et elle s'étendra jusqu'à la fin du mois de septembre. Jusqu'à maintenant, tout allait très bien en ce qui concerne les réservations. D'ailleurs, nous sommes déjà complets pour la fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste », assure-t-il.

Cependant, cette situation demeure très frustrante pour cette coop familiale puisqu'une telle fausse information pourrait circuler et entraîner de mauvaises répercussions sur l'achalandage de l'endroit. « Disons que ce n'est vraiment pas une bonne publicité. On reçoit beaucoup d'appels concernant la situation de notre camping. Tout le monde se donne la main aussi bien du côté des loisirs que de celui du conseil d'administration pour répondre aux interrogations de tout le monde. Au moins ça fait chaud au coeur de voir tout le monde veut travailler ensemble », estime M. Cyr.

Évidemment, celui-ci tente de comprendre les agissements de la personne qui a mis en place ce stratagème. « Je n'ai aucune idée précise de la raison qui a poussé cette personne à faire cette plaisanterie. Par contre, j'ai été nouvellement élu comme directeur, donc c'est certain qu'on prend parfois des décisions administratives qui ne peuvent pas plaire à tout le monde. Malgré tout, je ne peux pas voir qui a fait ça », raconte M. Cyr.

Rien de criminel

Désireux de ne pas laisser cette situation sans réponse, le président du Camping Prévert est allé s'informer auprès des enquêteurs du poste de police de Cookshire-Eaton pour voir s'il y a matière à porter plainte. Selon un agent d'information qu'il a rencontré, il n'y a rien de criminel dans cette mauvaise plaisanterie, mais la situation sera quand même analysée.

En ce qui concerne la fausse nouvelle, elle a été retirée du site actualite.co.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer