Youri Blais-Skorvaga encore recherché

Youri Blais-Skorvaga est encore en cavale.... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Youri Blais-Skorvaga est encore en cavale.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Youri Blais-Skorvaga a encore pris le large.

Le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec a lancé, lundi, un mandat d'arrestation pour retrouver l'individu qui a quitté le centre de thérapie où le tribunal lui imposait de résider.

Dans son dossier principal, Blais-Skorvaga est accusé d'avoir soutiré plus de 70 000 $ à sa grand-mère contre son gré.

Au début novembre 2016, il avait pris la fuite de la maison de thérapie une première fois. Le tribunal lui avait fait confiance en le remettant entre les mains d'une maison de thérapie.

Le 7 janvier 2017, il a quitté les lieux. Il est recherché depuis cette date par le Service de police de Sherbrooke.

Une nouvelle accusation de bris de conditions a été déposée, mardi, contre lui au palais de justice de Sherbrooke. Sa liberté a été révoquée dans tous ses dossiers.

Blais-Skorvaga est accusé de vol, de fraude, de harcèlement criminel, de voies de fait, de voies de fait armées ainsi que de production de cannabis. Il aurait vraisemblablement soutiré une importante somme d'argent à sa grand-mère entre janvier 2014 et juillet 2016 à l'aide de divers moyens de violence physique et psychologique.

Bien connu des milieux policiers, l'homme de 25 ans possède des antécédents en matière de stupéfiants, harcèlement et bris de probation.

C'est Me Christian Raymond qui assure la défense de Youri Blais-Skorvaga, alors que Me François Parent représente le ministère public dans cette cause.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer