Un accusé méprise la justice

C'est en manifestant un mépris visible pour le... (123RF)

Agrandir

C'est en manifestant un mépris visible pour le système de justice que Wail Chaaban a été condamné à six mois de prison pour une affaire d'entrave et d'intimidation envers un policier au palais de justice de Sherbrooke.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'est en manifestant un mépris visible pour le système de justice que Wail Chaaban a été condamné à six mois de prison pour une affaire d'entrave et d'intimidation envers un policier au palais de justice de Sherbrooke.

Pendant que le juge Conrad Chapedelaine de la Cour du Québec justifiait sa décision de lui imposer six mois supplémentaires de détention à la peine d'une année qu'il purge actuellement, Chaaban multipliait les gestes manifestant son indifférence au processus judiciaire.

L'accusé a été rappelé à l'ordre par les agents des services correctionnels lorsqu'il tournait la tête, fermait les yeux, bâillait ou ne regardait pas le juge qui le condamnait.

Le juge a d'ailleurs noté cette attitude déplorable de Wail Chaaban tout au long des procédures judiciaires.

Sa désinvolture et son mépris du système judiciaire ont été soulignés par le juge.

Chaaban a été condamné à six mois de détention pour avoir entravé le travail d'un policier du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en juin 2015.

Lorsque le policier a voulu procéder à son arrestation à la suite de l'exécution d'un mandat d'arrestation dans une affaire de vol à Sherbrooke, Chaaban a bousculé le policier et a tenté de lui échapper.

Une fois dans le véhicule de patrouille, il l'a alors intimidé en disant que son but dans la vie était de s'en prendre à sa famille et à lui.

Refus de collaborer avec l'agent de probation

Déclaré coupable dans cette affaire, Wail Chaaban a par la suite refusé de collaborer avec l'agent de probation chargé d'éclairer le tribunal dans le cadre d'un rapport présentenciel.

Le juge a noté le risque de récidive bien présent chez l'individu de 33 ans.

Douze mois de prison pour vol

La peine de six mois s'ajoute à celle de douze mois qui lui a été imposée récemment dans une affaire d'introduction par effraction dans un salon de beauté de Sherbrooke.

Wail Chaaban a été condamné à cette peine après avoir participé au vol d'un appareil au laser valant plus de 50 000 $ dans un salon de beauté de Sherbrooke.

Une probation de deux ans lui a aussi été imposée.

C'est Me Benoit Gagnon de l'aide juridique représenté, mardi, qui défendait l'accusé, alors que Me Andy Drouin représentait le ministère public.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer