Collision mortelle à Saint-Germain

Selon des témoins rencontrés sur les lieux, le... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Selon des témoins rencontrés sur les lieux, le Nissan Rogue, qui circulait sur la route 239, aurait progressivement changé de voie afin de se retrouver en sens inverse. Malgré une manoeuvre brusque, le poids lourd n'a pas été en mesure d'éviter la collision.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Saint-Germain-de-Grantham) Un automobiliste a perdu la vie, lundi vers 8 h 30 à Saint-Germain-de-Grantham, tout près de Drummondville, dans une spectaculaire collision frontale opposant son véhicule utilitaire sport et un camion semi-remorque.

Selon des témoins rencontrés sur les lieux, le Nissan Rogue, qui circulait sur la route 239, aurait progressivement changé de voie afin de se retrouver en sens inverse. Malgré une manoeuvre brusque, le poids lourd n'a pas été en mesure d'éviter la collision.

La violence de l'impact n'a pas donné beaucoup de chance au sexagénaire; son véhicule a été projeté dans un fossé de l'autre côté de la chaussée. Les pompiers du Service de sécurité incendie de Saint-Germain-de-Grantham ont été appelés en renfort avec les pinces de désincarcération afin d'extirper la victime de son piège d'acier. Ils ont eu besoin d'une trentaine de minutes pour la tirer de sa fâcheuse position, sous un froid glacial.

Selon les premières constations, la victime était attachée. La Sûreté du Québec a dépêché un enquêteur en scène de collision afin de faire la lumière sur les causes de l'accident. Le coroner Yvon Garneau enquête également sur les circonstances de celui-ci. Toutes les hypothèses sont sur la table pour l'instant. Il s'agit du troisième accident mortel à survenir dans la région en moins de 24 heures.

Deux blessés graves à Plessisville

Plus tôt, vers 6 h 45 lundi matin, deux hommes ont été grièvement blessés lorsque leur véhicule a embouti le flanc d'une remorque qui effectuait une manoeuvre de recul dans un stationnement commercial de la route 265, à la hauteur de Plessisville.

« Le véhicule, dans lequel prenaient place deux hommes, a percuté le côté de la remorque. Ils ont été transportés d'urgence à l'hôpital afin de soigner des blessures graves. On ne sait pas, à ce stade-ci, si l'on doit craindre pour leurs vies », explique la porte-parole de la Sûreté du Québec Joyce Kemp.

La route a été fermée à la circulation pendant une bonne partie de la journée afin de permettre aux reconstitutionnistes d'analyser la scène et de découvrir comment la petite Honda Civic a pu heurter de plein fouet le camion lourd, pourtant bien visible.

La victime de Saint-Léonard-d'Aston identifiée

Enfin, Ezio Rigante, un homme de 40 ans de Ville-Saint-Laurent dans la région de Montréal, est l'automobiliste qui a perdu la vie vers 10 h 30 dimanche, sur la route 155, à proximité de la sortie 200 de l'autoroute Jean-Lesage, à la hauteur de Saint-Léonard-d'Aston, entre Victoriaville et Drummondville.

On en sait encore bien peu sur les circonstances ayant mené au drame. Afin d'éclaircir le tout, les enquêteurs ont demandé à ce que l'on pratique une autopsie sur le corps de la victime.

« Ça nous permettra de faire le tour et de fermer des portes. Il nous reste également des témoins à rencontrer », commente la porte-parole de la Sûreté du Québec Annie Thibodeau.

Rappelons que pour une raison toujours indéterminée, le conducteur, qui se dirigeait en direction nord, a dévié de sa trajectoire et s'est retrouvé dans la voie inverse. Il est venu en collision frontale avec un fardier qui s'amenait en direction sud. Le poids lourd a terminé sa course contre un poteau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer