Émoi pour un chanteur incompris

Les chants d'un homme de Sherbrooke ont semé tout un émoi dimanche soir,... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les chants d'un homme de Sherbrooke ont semé tout un émoi dimanche soir, lorsqu'il a été pris en chasse.

Une dame entendant appeler constamment « À l'aide, à l'aide! » à partir de son domicile situé sur la rue des PME, dans le secteur de Bromptonville, a contacté le Service de police de Sherbrooke vers 20 h croyant qu'une personne était prisonnière du coffre d'une Honda Civic blanche.

Le SPS a immédiatement dépêché six patrouilleurs, en plus de contacter la Sûreté du Québec afin qu'elle patrouille sur l'autoroute 55, où le suspect s'était engagé.

« La situation semblait suffisamment crédible, parce qu'un autre homme du quartier a tenté de prendre le véhicule en filature pour l'empêcher de s'échapper. On a pris ça très au sérieux », explique le lieutenant du SPS, Martin Lagueux.

Le chanteur, un homme de 70 ans, est finalement revenu sur les lieux du « crime » 40 minutes plus tard après une course à l'épicerie. Il a confié aux policiers qu'il effectuait des « vocalises » dans sa voiture.

« On trouve ça drôle ensuite, admet d'emblée le relationniste du SPS, mais il ne faut surtout pas que les gens soient gênés de nous appeler. Ils ont été très alertes et on a souvent besoin d'eux pour élucider des crimes. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer