Aucun élément criminel dans le décès de Tommy Deschênes

Après enquête, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a conclu qu'aucun... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après enquête, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a conclu qu'aucun élément criminel n'est rattaché à la mort d'un homme de 33 ans survenue au cours de la fin de semaine dernière.

Le dossier du décès de Tommy Deschênes a donc été confié au Bureau du coroner, a annoncé le SPS jeudi avant-midi.

Rappelons que M. Deschênes est décédé après avoir passé la soirée de samedi avec des amis dans un bar du centre-ville de Sherbrooke.

C'est sa conjointe qui l'avait retrouvé inanimé dans son lit. Les manoeuvres de réanimation n'ont pas permis de rétablir la respiration. Le décès a été constaté au CHUS.

Aucune hypothèse n'est écartée pour lancer l'enquête, mais rappelons que les premières constatations ne laissaient pas croire que ce décès était de nature criminelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer