Opération Bouboule : deux accusés libérés

La tête dirigeante alléguée Rock Martel restera détenue... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La tête dirigeante alléguée Rock Martel restera détenue au moins jusqu'à vendredi en marge de l'opération «Bouboule».

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Pendant que deux prévenus voyaient de nouveaux chefs d'accusation être ajoutés à leur dossier en marge de l'opération « Bouboule » visant à démanteler un réseau de trafiquant de stupéfiants à Sherbrooke, deux accusés ont été remis en liberté.

Nicholas Pratte et Sylvain Dulac se sont engagés à respecter une série de conditions pour garantir leur remise en liberté.

Pratte, défendu par Me Jessyka Duval de l'aide juridique, a dû déposer 5000 $ aux greffes du palais de justice de Sherbrooke, devra rester chez son père et respecter un couvre-feu de 20 h à 7 h.

L'avocat de la défense Me Jean Leblanc s'est entendu avec le procureur aux poursuites criminelles Me Claude Robitaille pour que Sylvain Dulac soit libéré sous conditions.

L'individu s'est vu imposer un couvre-feu de 22 h à 7 h et a dû déposer 1000 $.

Plusieurs interdictions de contacts entre les coaccusés et d'autres personnes reliées à ce réseau allégué ont été imposées par le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec.

De nouvelles accusations ont été déposées contre Jean-Guy Shank et Sylvain Blais relativement à la production d'huile de cannabis. Shank a été blessé lors d'une explosion dans son logement de la 8e avenue à Sherbrooke, le 20 novembre dernier.

Accusations ajoutées

Des accusations d'incendie criminel et de production d'huile de cannabis ont été ajoutées aux accusations déjà portées en marge de l'opération « bouboule » réalisée la semaine dernière.

Ces deux accusés de même que la tête dirigeante alléguée Rock Martel, Stéphane Michaud et Judy Ann Potvin restent détenus en attendant leur enquête sur remise en liberté qui devrait se dérouler le 2 décembre prochain.

Lors de l'opération policière qui s'est déroulée le 23 novembre dernier, huit personnes ont été arrêtées et 28 875 $ ont été saisis sur les lieux des six perquisitions.

Une quarantaine de comprimés de méthamphétamine, 2743 grammes de cannabis, une dizaine de grammes de cocaïne ainsi que du haschich ont été trouvés.

La plupart des accusés dans cette affaire font face à des chefs de trafic de cocaïne, de méthamphétamine, de possession dans le but de trafic de cocaïne ainsi que de possession de cocaïne et de méthamphétamine.

Lors de l'opération « bouboule », les policiers ont frappé sur la rue Letendre à Saint-Georges-de-Windsor, sur le chemin des Écossais, sur la rue Terrill, sur la rue Dussault ainsi que sur la rue Beaudry à Sherbrooke.

Une première phase avait eu lieu le 17 novembre dernier avec l'arrestation de trois femmes et deux hommes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer