Quatre conducteurs interceptés en état d'ébriété au volant

Malgré le lancement de l'opération VACCIN annonçant le retour des barrages... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Malgré le lancement de l'opération VACCIN annonçant le retour des barrages routiers pour contrer l'alcool au volant, quatre automobilistes ont été interceptés dans la nuit de jeudi à vendredi pour conduite avec les capacités affaiblies.

Trois d'entre eux ont été interceptés de façon fortuite par le Service de police de Sherbrooke au cours de la soirée.

Le SPS a aussi fait un barrage routier à l'intersection des rues King et Richmond. Sur les 195 véhicules qui ont passé à cet endroit entre 23 h 30 et 00 h 30, un conducteur dépassait la limite légale après avoir été soumis à l'appareil de détection approuvé.

Parmi les quatre conducteurs interceptés, celui qui présentait le plus haut taux était de 234 mg par 100 ml de sang, soit près de trois fois la limite permise par la loi.

«Les conducteurs interceptés se situaient dans la tranche d'âge de 18 à 45 ans», explique le porte-parole du SPS, Samuel Ducharme.

Tant le SPS que la SQ ont annoncé, jeudi, une campagne de sensibilisation pour contrer l'alcool au volant et la tenue de barrage routier.

Cette opération se déroulera jusqu'au 2 janvier 2017.

L'Opération Nez rouge lancera lance ses activités, vendredi et samedi, avant de reprendre façon continue du 1er au 31 décembre.

Les barrages routiers intensifs se dérouleront dans le cadre de l'Opération VACCIN qui signifie : Vérification accrue de la capacité de conduite - Intervention nationale.

Lors de l'opération VACCIN en 2015 à Sherbrooke, le SPS a tenu huit barrages. Une seule personne avait été arrêtée en état d'ébriété lors des vérifications concernant 1492 véhicules. Durant cette période, le SPS avait arrêté 32 conducteurs pour conduite avec les capacités affaiblies.

Après seulement une soirée en 2016, le nombre d'arrestations dans les barrages de l'an dernier est déjà atteint...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer