L'incendie de la 8e Avenue a été causé par une «soupe au pot»

C'est une «soupe au pot» qui aurait causé l'incendie survenu tard dimanche soir... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'est une «soupe au pot» qui aurait causé l'incendie survenu tard dimanche soir sur la 8e Avenue à Sherbrooke.

L'individu blessé dans cette affaire a été brûlé lors de l'explosion des vapeurs de naphta servant à la transformation du cannabis en huile.

«Étant donné la nature criminelle de ce dossier, l'enquête nous a été confiée», explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Samuel Ducharme.

Le SPS a obtenu un mandat de perquisition afin de pouvoir entrer dans le logement incendié et saisir les éléments nécessaires à cette enquête d'incendie criminel.

Le suspect dans cette affaire est bien connu des milieux policiers. Il demeure sous surveillance à l'hôpital en attendant sa comparution au palais de justice de Sherbrooke.

«Le suspect est hors de danger. Ses blessures sont soignées», mentionne le porte-parole du SPS.

L'incendie est survenu vers 22h au 38, 8e Avenue Sud.

Deux résidants, dont le suspect dans cette affaire, ont dû être évacués.

Les flammes ont été maîtrisées en 45 minutes par les pompiers. Le feu aurait causé pour au moins 50 000$ de dommages, mais ce montant pourrait être réévalué à la hausse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer