Le GI arrête un individu déchaîné dans un logement de la King Ouest

Le Groupe d'intervention du Service de police de Sherbrooke a dû être appelé en... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Groupe d'intervention du Service de police de Sherbrooke a dû être appelé en renfort pour procéder à l'arrestation d'un individu déchaîné dans un logement du 380 de la rue King Ouest dans la nuit de lundi à mardi.

L'individu de 35 ans, bien connu des milieux policiers a tenu les policiers en haleine entre 23 h et 2 h 30 dans la nuit.

«L'individu était en crise dans le logement d'un ami. Il a démoli plusieurs choses à l'intérieur du logement. Il a aussi cassé une vitre et lancé des objets dans la rue», explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Le SPS a entrepris des négociations avec l'individu de 35 ans bien connu pour causer des troubles semblables.

«Nous avons dû faire appel au GI qui est intervenu pour le neutraliser dans le logement», mentionne le porte-parole du SPS.

Le suspect a été conduit au CHUS-Hôtel-Dieu.

Des accusations de méfait, de bris d'engagement et de bris de conditions devraient être portées contre lui.

Cet homme avait causé tout un émoi au même endroit du centre-ville de Sherbrooke en octobre dernier.

À ce moment, il s'était dévêtu sur le toit de l'édifice et avait tenu les autorités en haleine pendant cinq heures en plein après-midi.

Le forcené avait accédé au toit d'une partie du bâtiment de la brasserie Daniel Lapointe.Il lançait alors des objets aux passants.

Plusieurs policiers, pompiers et ambulanciers paramédicaux s'étaient déplacés pour négocier avec l'individu, bien connu des autorités pour ses problèmes en matière de santé mentale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer