L'adjoint du préposé à l'équipement des Tigres plaide coupable

Anthony Arvisais... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Anthony Arvisais

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Anthony Arvisais, l'adjoint de Patrick Léonard, à titre de préposé à l'équipement des Tigres de Victoriaville, vient de plaider coupable, lundi, à trois chefs d'accusation pour des crimes de nature sexuelle commis en début d'année alors qu'il travaillait pour l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Selon ce qui a été mis en preuve, Arvisais avait établi un lien de confiance avec plusieurs joueurs de l'Académie les Estacades de Trois-Rivières. Il leur donnait accès à du matériel à prix réduit en échange de faveurs sexuelles.

Il leur demandait notamment des photos de nudité et des fellations.

«Dégueulasse»

Le directeur général des Félins, Kevin Cloutier, est tombé des nues lorsque La Tribune lui a appris la nouvelle. Il ne se doutait pas que le jeune homme, qui oeuvrait à titre de bénévole au sein de la formation, était mêlé à ce genre d'histoire.

« C'est dégueulasse, ça n'a pas de sens. Je n'étais pas au courant. Lorsque l'adjoint de Pat Léonard a quitté pour se joindre à l'Armada, il s'est offert et nous l'avons pris. Nous n'avions rien à dire sur son travail, mais c'est sûr que ce genre de chose, ça ne marche pas avec moi », indique l'homme de hockey.

Les Tigres ont pris la décision de ne plus retenir les services d'Anthony Arvisais au sein de l'équipe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer