Attaque à coups de bâton: l'accusé reste détenu, la victime est hors de danger

Félix Juneau... (Maxime Picard)

Agrandir

Félix Juneau

Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'individu accusé d'avoir causé de graves blessures à un homme de Windsor à coups de bâton de baseball passera encore quelques jours derrière les barreaux.

L'enquête sur remise en liberté de Félix Juneau de Saint-François-Xavier-de-Brompton a été fixée au 15 novembre prochain par la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec.

L'homme de 18 ans a été accusé de voies de fait graves et voies de fait causant des lésions.

La victime dans cette affaire repose toujours au CHUS dans un état critique, mais il serait hors de danger

Sur le profil Facebook de l'une de ses amies confirme qu'il «n'est plus entre la vie et la mort». La victime se trouve toujours dans un coma artificiel.

«Il a subi deux opérations au cerveau, entre autres pour diminuer la pression que l'oedème cause à sa boîte crânienne. Il est encore trop tôt pour connaître les séquelles», explique son amie.

La bagarre à coups de bâton de baseball qui lui a causé des blessures importantes est survenue dans la nuit du 5 au 6 novembre dernier sur la rue de l'Église.

La SQ a été appelée sur les lieux de la bagarre vers 5h45, le 6 novembre.

La procureure aux poursuites criminelles Me Stéphanie Landry s'oppose toujours à la remise en liberté de Juneau. C'est Me Christian Raymond qui assure la défense de l'accusé dans cette affaire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer