Projet kayak : les trois derniers accusés reconnus coupables

Éric Letarte risque une peine d'incarcération à la... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Éric Letarte risque une peine d'incarcération à la suite du verdict de culpabilité rendu contre lui.

La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les trois derniers accusés en marge du projet « kayak » ont été reconnus coupables des accusations portées contre eux relativement à la vente de drogue en lien avec les Hells Angels.

Éric Letarte pourrait prendre le chemin de la prison après avoir été reconnu coupable de production de plus de 500 plants de cannabis.

Déjà détenu depuis plus de trois ans, Dany Ward a été reconnu coupable de gangstérisme, complot pour trafic de stupéfiants, trafic de stupéfiants et possession d'arme prohibée avec munitions à proximité. Même chose pour Rock Proulx qui a été reconnu coupable de trafic de stupéfiants et possession d'arme prohibée.

Les trois accusés ont accueilli le verdict de la juge sans broncher.

La preuve contre les trois accusés était basée principalement sur le témoignage de l'agent civil d'infiltration (ACI) sous contrat avec la Sûreté du Québec. Sa crédibilité se trouvait au coeur de ce procès entrepris en décembre 2015 au palais de justice de Sherbrooke.

Après avoir corroboré la version de l'ACI avec la preuve présentée au procès, la juge Julie Beauchesne de la Cour du Québec a déterminé qu'il était fiable et crédible.

Dans le dossier d'Éric Letarte, la juge a déterminé qu'il était un homme de confiance de Guy Boucher, qui a été condamné dans cette affaire, en tant qu'électricien qui avait monté un système électrique élaboré dans une plantation de plus de 500 plants de cannabis à Weedon.

« La juge n'a lu que des extraits de sa décision. Après analyse de la décision complète, je vais déterminer si mon client portera la cause en appel. Il y a toute la notion de production qui n'a jamais fonctionné, que j'avais plaidée, qui ne semble pas avoir été tenue en compte », explique l'avocat de la défense d'Éric Letarte, Me Jean-Pierre Gagnon.

Dany Ward pour sa part a été condamné pour ses liens avec Serge Pinard qui figurait juste en bas du membre en règle des Hells Angels Vincent Boulanger dans la hiérarchie criminelle établie dans le cadre de l'enquête.

« Il a été établi que Dany Ward participait au projet commun de trafic de drogue dans la région de Sherbrooke », a expliqué la juge Beauchesne dans sa décision.

Quant à Rock Proulx, il a été décrit comme un vendeur de drogue indépendant qui ne payait pas sa « cut » aux Hells Angels. De la drogue, plus de 42 000 en argent, des armes à autorisation restreinte et un système de caméras avaient été découverts chez lui lors de la perquisition.

Les trois accusés seront de retour devant le tribunal le 11 novembre au palais de justice de Sherbrooke pour fixer les dates pour la suite des choses.

Une requête en arrêt des procédures doit être plaidée par les avocats Me Jean-Pierre Gagnon pour Letarte, Me Jean-Pierre Sharpe pour Ward et Me Jean-Marc Bénard pour Proulx, avant que les observations sur la peine soient faites. Les avocats doivent aussi débattre d'une requête en inconstitutionnalité basée sur le fait que l'ACI a commis des crimes en mettant sur le marché un kilo de cocaïne et plusieurs comprimés de méthamphétamine dans le cadre du projet « kayak ».

Procès interrompu

Ce procès a été interrompu à quatre reprises par des requêtes pour que la juge Beauchesne n'entende pas le procès jusqu'à la fin. La Cour d'appel du Québec a rejeté en août dernier la dernière tentative de la défense pour faire en sorte que la juge de la Cour du Québec ne puisse entendre le procès jusqu'à sa conclusion.

L'opération « kayak » s'est déroulée le 12 juin 2013 à plusieurs lieux de perquisition en Estrie, dont Sherbrooke, Saint-Denis-de-Brompton, Windsor, Dudswell, Stukely-Sud, Sainte-Christine et dans le Canton de Cleveland.

C'est Me Stéphanie Landry et Me Karine Guay qui représentaient le ministère public dans cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer