Un avertisseur de fumée a probablement sauvé un immeuble des flammes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un avertisseur de fumée a probablement sauvé un immeuble des flammes samedi, lorsqu'un incendie s'est déclaré dans l'appartement d'un quadruplex en l'absence de ses locataires à Sherbrooke.

« C'est en entendant l'avertisseur de fumée qu'un voisin a voulu s'assurer que tout allait bien et qu'il a réalisé que la porte et la poignée de l'appartement étaient chaudes et nous a appelés », a expliqué le chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Alexandre Groleau.

À l'arrivée des pompiers aux environs de 17 h 40, des flammes et de la fumée sortaient d'un logement situé au 1625 rue des Grands-Monts, près de Belvédère dans le sud de Sherbrooke. La vingtaine de pompiers sur place ont mis près d'une heure pour maitriser l'incendie, qui s'est limité au logement initialement touché.

« Le logement a subi beaucoup de dommages, mais l'avertisseur de fumée a probablement permis d'épargner les autres logements. Avec le changement d'heure, c'est un bon temps pour rappeler aux gens l'importance de s'assurer que les avertisseurs soient fonctionnels », ajoute M. Groleau.

L'origine de l'incendie n'a pas été trouvée, mais serait de nature accidentelle. Les dommages sont estimés à 30 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer