Arrêté pour invasion de domicile et agression sexuelle

Un homme a été arrêté dimanche après s'être introduit illégalement dans un... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un homme a été arrêté dimanche après s'être introduit illégalement dans un domicile de l'est de Sherbrooke et avoir agressé sexuellement la résidante.

L'homme s'en serait pris à la victime aux environs de 1 h dans la nuit de samedi à dimanche avant de prendre la fuite. Il a par la suite été localisé par des patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke, qui l'ont arrêté. 

Le suspect est connu des policiers, mais ne serait pas un récidiviste, selon ce qu'il a été permis d'apprendre du SPS. Il n'a pas été possible de savoir si un lien existait entre l'agresseur et sa victime. La victime n'a pas subi de blessures physiques. Le suspect comparaîtra au palais de justice de Sherbrooke à 10 h lundi, où il fera face à des accusations d'introduction par effraction dans le but de commettre une agression sexuelle, d'agression sexuelle et d'intrusion de nuit.

Première neige, premières sorties de route

La neige a été très éphémère samedi, mais elle est passée bien près de faire une première victime en Estrie. Un homme d'une vingtaine d'années circulant sur l'autoroute 10-55 en direction de Montréal à la hauteur du secteur de Saint-Élie, à Sherbrooke, a évité le pire après avoir perdu le contrôle de son véhicule aux environs de 7 h samedi matin. Des passants ont vu le véhicule effectuer plusieurs tonneaux après sa sortie de route avant d'arrêter sa course dans le fossé, rapporte le chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Claude Langlois. « Le conducteur était conscient à notre arrivée et il a fallu les pinces de désincarcération pour l'extirper de son véhicule. Il a subi des blessures sérieuses, mais qui ne mettent pas sa vie en danger », ajoute-t-il. L'homme circulait seul à bord de sa voiture. Par ailleurs, sans chiffrer les données, la Sûreté du Québec a également rapporté plusieurs sorties de routes en Estrie causées par la fine couche de neige qui s'y était accumulée samedi matin, mais n'indique aucun incident majeur.

Incendie dans le sud de Sherbrooke

Un avertisseur de fumée a probablement sauvé un immeuble des flammes samedi, lorsqu'un incendie s'est déclaré dans l'appartement d'un quadruplex en l'absence de ses locataires à Sherbrooke. « C'est en entendant l'avertisseur de fumée qu'un voisin a voulu s'assurer que tout allait bien et qu'il a réalisé que la porte et la poignée de l'appartement étaient chaudes et nous a appelés », a expliqué le chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Alexandre Groleau. À l'arrivée des pompiers aux environs de 17 h 40, des flammes et de la fumée sortaient d'un logement situé au 1625 rue des Grands-Monts, près de Belvédère dans le sud de Sherbrooke. La vingtaine de pompiers sur place ont mis près d'une heure pour maitriser l'incendie, qui s'est limité au logement initialement touché. « Le logement a subi beaucoup de dommages, mais l'avertisseur de fumée a probablement permis d'épargner les autres logements. Avec le changement d'heure, c'est un bon temps pour rappeler aux gens l'importance de s'assurer que les avertisseurs soient fonctionnels », ajoute M. Groleau. L'origine de l'incendie n'a pas été trouvée, mais serait de nature accidentelle. Les dommages sont estimés à 30 000 $.

Chasseur grièvement blessé à Saint-Edmond

Un chasseur d'une cinquantaine d'années a subi de graves blessures, samedi en fin de journée, lorsqu'il est tombé de son mirador fixé à une vingtaine de pieds du sol. L'incident est survenu vers 17 h 45, dans une forêt située à proximité du 10e rang de Saint-Edmond-de-Grantham. D'autres chasseurs, qui se trouvaient à proximité, ont alerté les services d'urgence. Les pompiers et ambulanciers ont dû parcourir près d'un kilomètre en sentier accidenté afin de venir en aide à la victime. Ce dernier a été transporté en VTT jusqu'à l'ambulance, puis amené à l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville. L'homme aurait subi des blessures au dos et aux jambes. Il présentait des problèmes respiratoires. Son état s'est stabilisé plus tard en soirée. On ne craint pas pour sa vie. Un faux mouvement serait à l'origine de la chute. Yanick Poisson

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer