Couteau et ciseaux saisis dans le sac d'école d'un élève

Un élève de dix ans a été intercepté... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Un élève de dix ans a été intercepté en possession d'objets contondants à Saint-Germain-de-Grantham.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Saint-Germain-de-Grantham) La direction de l'école Roméo-Salois de Saint-Germain-de-Grantham a saisi un couteau de cuisine et une paire de ciseaux dans le sac d'un élève au comportement agressif, tôt vendredi matin. Elle a annoncé sa suspension.

L'enfant, âgé de 10 ans, aurait proféré des menaces à certains autres écoliers, jeudi en fin de journée, au moment du retour à la maison. Ses propos auraient été suffisamment violents et inquiétants pour qu'une poignée de parents se plaignent à la direction.

« C'est un petit qui est habitué d'utiliser des propos forts et agressifs. On travaille déjà là-dessus avec lui, explique le directeur de l'école, Serge Grégoire. Cette fois, les propos qui nous ont été rapportés revêtaient un certain degré de dangerosité et il nous fallait le remettre à zéro, c'est pourquoi nous avons fouillé ses choses. »

Vu la présence d'armes et la gravité des menaces lancées, Serge Grégoire et son équipe ont fait appel aux policiers de la SQ dans le cadre du Programme d'intervention en milieu scolaire. Ces derniers sont venus rencontrer l'agresseur et constater la situation.

« C'est quelque chose qu'on ne tolère pas. Vu les faits, nous avons pris une décision proactive et assez musclée afin de protéger les autres élèves », ajoute M. Grégoire.

L'élève fautif sera réintégré à compter de lundi. Le personnel de l'établissement et les parents d'enfants menacés espèrent que l'événement lui aura permis de réfléchir et l'influencera à travailler sur son attitude. « On va continuer de travailler avec lui afin d'éviter que ça se reproduise », conclut le directeur.

Arrêté pour alcool au volant pour une 5e fois

Pour une cinquième fois depuis les années 80, un conducteur de Magog s'est fait prendre en état d'ébriété au volant.

Jeudi soir vers 21 h 50, les patrouilleurs de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont intercepté un véhicule sur la rue Principale Ouest à Magog. L'homme de 55 ans avait une conduite erratique.

Le multirécidiviste a été arrêté et amené au poste pour subir l'alcotest qui a révélé des taux dépassant deux fois la limite légale, précise Paul Tear, porte-parole de la RPM.

« Le suspect avait déjà été reconnu coupable de la même infraction quatre fois, entre les années 80 et 2000. Son permis a été suspendu 90 jours, son véhicule saisi 90 jours. »

Il doit faire face à des accusations. CLAUDE PLANTE

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer