Invasion de domicile: une jeune maman aurait tout inventé

Une Victoriavilloise pourrait faire face à des accusations de méfait public... (Archives Bloomberg)

Agrandir

Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Une Victoriavilloise pourrait faire face à des accusations de méfait public pour avoir inventé de toute pièce une histoire d'invasion de domicile impliquant son ex-conjoint.

La jeune maman a communiqué avec les policiers peu après 15h, mercredi, affirmant qu'un individu cagoulé s'était présenté dans sa demeure et l'avait roué de coups en plus de lui proférer des menaces avant de prendre la fuite.

Prenant la chose au sérieux, les policiers se sont présentés en grand nombre à son domicile et ont fait appel au maître-chien afin de mettre le grappin sur le présumé malfaiteur.

Leur ratissage du quartier a permis d'intercepter le jeune homme.

Au fil de leurs recherches, les enquêteurs ont fait la découverte de plusieurs éléments discordants dans le témoignage de l'adolescente, ce qui les a menés à la confronter. Elle devait finalement admettre qu'il s'agissait d'un canular visant à créer des embêtements à son ancien ami de coeur.

Considérant ces nouvelles informations, les policiers de la SQ d'Arthabaska ont fermé le dossier d'invasion de domicile et en ont ouvert un autre de méfait public contre la jeune femme.

Le dossier sera ensuite soumis au ministère public qui pourrait porter une accusation devant le tribunal de la jeunesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer