Incendie majeur à l'ancienne usine de Fortissimo

Une bonne partie de l'ancienne usine de Fortissimo... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Une bonne partie de l'ancienne usine de Fortissimo a été la proie des flammes, dimanche soir.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) Quelques semaines après que la Ville ait entamé des démarches d'expropriations, le gigantesque bâtiment qui abritait autrefois l'usine de textiles Fortissimo a été la proie des flammes, dimanche soir vers 20 h.

Le Service de sécurité incendie de Drummondville a reçu une première alerte à 20h09. À leur arrivée à proximité de l'édifice situé en plein coeur du centre-ville, les pompiers ont constaté que l'embrasement était déjà généralisé sur une bonne partie de l'ancienne usine désaffectée. Vu l'ampleur de l'incendie les sapeurs drummondvillois ont rapidement demandé du renfort. Une longue nuit se profilait devant eux.

Considérant la superficie du bâtiment et la possibilité d'en sauvegarder une bonne partie, les pompiers ont opté pour une stratégie offensive. Leur intervention a été rendue difficile par l'effondrement de plusieurs portions de murs, de toits et de structure à proximité.

Au total, plus d'une trentaine de pompiers ont contribué à l'effort d'extinction qui a duré plusieurs heures. D'abord contactés afin d'assurer la sécurité des lieux, les policiers de la Sûreté du Québec ont été informés de la nature suspecte du brasier. Ils pourraient être appelés à enquêter pour déterminer la cause exacte du sinistre.

Il faut dire qu'il s'agit du troisième incendie à faire rage à cet endroit au cours des dernières années. Les deux premiers avaient lourdement endommagé la structure interne et la partie patrimoniale. La portion ravagée par les flammes au cours de la soirée de dimanche était désaffectée et n'était pas alimentée en électricité, ce qui contribue à la thèse du geste criminel.

Au moment d'écrire ces lignes, le Service de sécurité incendie ne rapportait aucun blessé. Une inspection minutieuse des lieux sera effectuée au cours des prochains jours, une fois qu'on aura déblayé les décombres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer