Une entreprise victime d'une fraude de 30 000$

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a ouvert une enquête à la suite d'une... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a ouvert une enquête à la suite d'une plainte de fraude provenant d'une entreprise de Magog.

Une compagnie étrangère l'a mandatée pour déposer des chèques de ses clients, puis transférer cette somme, moins la commission, au Royaume-Uni», explique Paul Tear, agent préventionniste et relations médias, à la RPM.

«Une somme de près de 30 000 $ a été transférée au demandeur, mais quelques jours après, les chèques se sont avérés frauduleux, alors que le montant envoyé lui, était bien réel.»

«Fraude Microsoft»

Par ailleurs, une dame de Magog a été victime d'une «fraude Microsoft». Elle a payé 400$ avec sa carte de crédit pour un faux service offert lors d'un appel téléphonique.

«La Régie de police rappelle qu'on ne doit pas payer quelque montant que ce soit à toute personne ou compagnie qui entre en contact avec vous, peu importe le moyen utilisé ou la raison», dit M. Tear..

«Si on est intéressé, il faut faire des vérifications indépendantes et recontacter le service offert à partir de nos propres recherches et non avec les informations fournies par le demandeur. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer